Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous
    Voyager avec Lio Kiefer Je vous invite au voyage! N’importe quel voyage! Celui dont on rêve, celui qu’on prépare, celui auquel on n’échappe pas. Vous me posez vos questions, j’y réponds. Chaque jour, des infos de par le monde. Ce seront nos bagages.

    Archives d'avril 2014 Flux RSS du blogue Voyager avec Lio Kiefer

    La politique, les grands enjeux de société, la culture, les voyages, et même le sport, voilà autant de sujets qui intéressent les blogueurs du Devoir. Chacun dans leur genre, ils jettent un regard différent sur l’actualité. Les blogues du Devoir sont coordonnés par l’équipe du Devoir.com.



    • L'envers des monuments

      30 avril 2014 14h48 | Lio Kiefer | Voyager avec Lio Kiefer
      Le site PolicyMic a eu une idée saugrenue: comparer des photos qui montrent l'endroit et l'envers de monuments célèbres. L’endroit, c’est ce que l'on prend d'habitude en photo. L’envers, c’est ce que nous voulons pas voir. Eileen Shim, reporter à New York, a produit une série de 15 photos de l'endroit comme de l'envers de monuments. Toutes les photos montrant l’endroit nous sont...
      Le site PolicyMic a eu une idée saugrenue: comparer des photos qui montrent l'endroit et...
      0 réactions | 4 votes
    • Respect pour les pays

      25 avril 2014 14h21 | Lio Kiefer | Voyager avec Lio Kiefer
      Par les temps qui courent, plus on visite de pays, plus l’intransigeance paraît grandir. Autrefois, le voyage commandait de s’étonner des différences. Aujourd’hui, on veut les effacer.  «Voyager, c’est promener son rêve», dixit l'explorateur Théodore Monod. Cette maxime commence à battre de l’aile, le voyage se propageant un peu partout. On ne veut plus être étonné, on veut...
      Par les temps qui courent, plus on visite de pays, plus l’intransigeance paraît...
      5 réactions | 11 votes

      Florence: faut faire le ménage

      10 avril 2014 17h00 | Lio Kiefer | Voyager avec Lio Kiefer
      Avec 15 millions de visiteurs par année, Florence commencer à crouler sous la masse. Un musée par ci, deux statues par là, Florence essaie de réviser ses entrées.   Venise qu’on dit asphyxiée par le nombre de touristes (20 millions par année) a su pendant l’été gérer le problème. Sens giratoire dans la vallée piétonne et numérisation des gondoles. C’est plein...
      Avec 15 millions de visiteurs par année, Florence commencer à crouler sous la masse....
      0 réactions | 7 votes
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.