Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    Les mutations tranquilles CULTURES + SOCIÉTÉ + PARADOXES

    Archives d'octobre 2013 Flux RSS du blogue Les mutations tranquilles

    La politique, les grands enjeux de société, la culture, les voyages, et même le sport, voilà autant de sujets qui intéressent les blogueurs du Devoir. Chacun dans leur genre, ils jettent un regard différent sur l’actualité. Les blogues du Devoir sont coordonnés par l’équipe du Devoir.com.



      Usage d'appareils électroniques au décollage: les autorités aériennes américaines disent oui

      31 octobre 2013 13h39 | Fabien Deglise | Les mutations tranquilles
      C'est un petit agacement qui vient d'être éradiqué... aux États-Unis du moins. L'agence fédérale de l'aviation civile a décidé en effet de lever l'interdiction faite depuis des lunes dans les avions de ligne d'utiliser des appareils électroniques au décollage et l'atterrissage. Cette mesure vient répondre aux pressions de plusieurs grands acteurs du numérique et donne désormais...
      C'est un petit agacement qui vient d'être éradiqué... aux États-Unis du moins. L'agence fédérale de l'aviation civile a décidé en effet de lever l'interdiction faite depuis des lunes dans les avions de ligne d'utiliser des appareils électroniques au décollage et l'atterrissage. Cette mesure vient répondre aux pressions de plusieurs grands acteurs du numérique et donne désormais une alternative à ceux qui étaient las de regarder le dossier du siège en avant d'eux pendant la montée d'un A330 dans les airs.
      0 réactions | 9 votes

      «Textambulisme»: l'obsession du texto s'empare aussi du sommeil

      17 octobre 2013 15h39 | Fabien Deglise | Les mutations tranquilles
      Le rapport trouble que l'humanité est en train d'entretenir avec l'instant présent, en format numérique, ne fait plus l'ombre d'un doute. C'est en tout cas ce qu'indique The Atlantic dans un dossier fascinant qui lève le voile, de manière ostentatoire, sur un nouveau phénomène qu'il n'est pas étonnant de voir apparaitre, mais qui fait malgré tout dangereusement sourire: le...
      Le rapport trouble que l'humanité est en train d'entretenir avec l'instant présent, en format numérique, ne fait plus l'ombre d'un doute. C'est en tout cas ce qu'indique The Atlantic dans un dossier fascinant qui lève le voile, de manière ostentatoire, sur un nouveau phénomène qu'il n'est pas étonnant de voir apparaitre, mais qui fait malgré tout dangereusement sourire: le «textambulisme», phase communicatif par l'entremise d'un téléphone dit intelligent du bon vieux somnambulisme.
      2 réactions | 10 votes

      Il transforme la poussière sur les voitures en oeuvres d'art

      10 octobre 2013 14h41 | Fabien Deglise | Les mutations tranquilles
      Faire rimer saleté avec créativité. À Bakou, en Azerbaïdjan, Rafael Veyisov, gardien de stationnement, a visiblement trouvé la solution pour briser avec intelligence et esthétisme la monotonie de son emploi: il produit des oeuvres d'art éphémères dans la poussière déposée sur les carrosseries des véhicules dont il doit assurer la surveillance. Pas fou, comme dirait l'autre.
      Faire rimer saleté avec créativité. À Bakou, en Azerbaïdjan, Rafael Veyisov, gardien de stationnement, a visiblement trouvé la solution pour briser avec intelligence et esthétisme la monotonie de son emploi: il produit des oeuvres d'art éphémères dans la poussière déposée sur les carrosseries des véhicules dont il doit assurer la surveillance. Pas fou, comme dirait l'autre.
      0 réactions | 10 votes
      Sexe et abstraction par l'artiste suisse Andy Denzler

      La micro-pornographie embrasse aussi le format court

      1 octobre 2013 10h36 | Fabien Deglise | Les mutations tranquilles
      On pensait l'obsession du court et de la concision cantonnés à l'univers de l'échange textuel. Que non! L'échange sexuel aussi semble de plus en plus s'émouvoir en ligne de ces formats très contemporains qui cherchent à transmettre beaucoup en exagérant du peu. En témoigne l'emballement dans les univers numériques de la micro-pornographie, un phénomène qui prend de plus en plus de volume...
      On pensait l'obsession du court et de la concision cantonnés à l'univers de l'échange textuel. Que non! L'échange sexuel aussi semble de plus en plus s'émouvoir en ligne de ces formats très contemporains qui cherchent à transmettre beaucoup en exagérant du peu. En témoigne l'emballement dans les univers numériques de la micro-pornographie, un phénomène qui prend de plus en plus de volume dans notre présent, en empilant ses fragments les uns sur les autres.
      0 réactions | 13 votes
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.