Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    Les mutations tranquilles CULTURES + SOCIÉTÉ + PARADOXES

    Archives de septembre 2013 Flux RSS du blogue Les mutations tranquilles

    La politique, les grands enjeux de société, la culture, les voyages, et même le sport, voilà autant de sujets qui intéressent les blogueurs du Devoir. Chacun dans leur genre, ils jettent un regard différent sur l’actualité. Les blogues du Devoir sont coordonnés par l’équipe du Devoir.com.



      Grande-Bretagne: une armée virtuelle pour protéger son territoire numérique

      30 septembre 2013 11h42 | Fabien Deglise | Les mutations tranquilles
      Le présent a tendance à dématérialiser tout, vraiment tout, y compris les armées nationales. Un doute? La Grande-Bretagne vient d'annoncer la formation d'un nouveau corps militaire formé de plusieurs centaines de réservistes, bien réels, mais dont le déploiement va se faire uniquement dans les univers numériques. Et l'ordre de mission de cette armée 2.0 ne peut pas être plus clair: protéger les...
      Le présent a tendance à dématérialiser tout, vraiment tout, y compris les armées nationales. Un doute? La Grande-Bretagne vient d'annoncer la formation d'un nouveau corps militaire formé de plusieurs centaines de réservistes, bien réels, mais dont le déploiement va se faire uniquement dans les univers numériques. Et l'ordre de mission de cette armée 2.0 ne peut pas être plus clair: protéger les territoires numériques de Sa Majesté la Reine, mais également attaquer celui des autres, au besoin.
      1 réaction | 4 votes
      Dans la BiblioTech, la joie peut parfois émerger autour d'une table tactile

      BiblioTech: San Antonio donne corps à une bibliothèque dématérialisée

      18 septembre 2013 15h09 | Fabien Deglise | Les mutations tranquilles
      L'ambiance est, parait-il, «nouveau chic», le décor inspirant, plein de couleurs, et surtout, surtout, les bibliothécaires n'ont pas des têtes de séminaristes portant des bas gris dans des sandales en cuir défraichi — c'est un cliché! — et ressemblent davantage à des hipsters-tendance-nerds adeptes du chaï latté. Depuis samedi, la ville de San Antonio au Texas est entrée de plain-pied dans la...
      L'ambiance est, parait-il, «nouveau chic», le décor inspirant, plein de couleurs, et surtout, surtout, les bibliothécaires n'ont pas des têtes de séminaristes portant des bas gris dans des sandales en cuir défraichi — c'est un cliché! — et ressemblent davantage à des hipsters-tendance-nerds adeptes du chaï latté.

      Depuis samedi, la ville de San Antonio au Texas est entrée de plain-pied dans la modernité en inaugurant sa BiblioTech, première institution du genre aux pays de Barack Obama où le livre pour le prêt domine toujours, oui, mais à une condition: il ne doit pas être imprimé sur du papier.
      2 réactions | 2 votes
      Les agents secrets ont toujours eu une fascination pour les téléphones. Ici, Sean Connery dans le rôle de James Bond.

      Documents secrets: la téléphonie mobile louangée par la NSA

      17 septembre 2013 13h39 | Fabien Deglise | Les mutations tranquilles
      La révolution induite par les téléphones dits intelligents ne fait pas que vibrer les amateurs du tout à l'ego, adeptes du texto-frénétique et autres accros à la photo floue à partager pour exister. Elle semble également faire la joie des espions américains de la National Security Agency (NSA), organe étatique d'écoutes électroniques, qui voient dans ce nouvel écosystème,...
      La révolution induite par les téléphones dits intelligents ne fait pas que vibrer les amateurs du tout à l'ego, adeptes du texto-frénétique et autres accros à la photo floue à partager pour exister. Elle semble également faire la joie des espions américains de la National Security Agency (NSA), organe étatique d'écoutes électroniques, qui voient dans ce nouvel écosystème, alimenté par les iPhone, Android et BlackBerry et par leurs adeptes en croissance, un environnement rêvé pour leur projets de surveillance. Une excitation assumée d'ailleurs dans plusieurs documents internes que le magazine allemand Der Spiegel vient de révéler à la face du monde.
      1 réaction | 5 votes

      Il rencontre ses abonnés Twitter en personne, un à un

      12 septembre 2013 14h52 | Fabien Deglise | Les mutations tranquilles
      Il faut aimer naviguer à contre-courant pour faire ce genre de choses: le scénariste et magicien écossais Declan Dineen a décidé d'aller au-delà des frontières et des distances induites par le numérique en partant à la rencontre, en personne et un à un, des abonnés à son compte Twitter. Un exercice de style, baptisé simplement #MeetandTweet (rencontrer et tweeter, quoi), qui vise à attirer les...
      Il faut aimer naviguer à contre-courant pour faire ce genre de choses: le scénariste et magicien écossais Declan Dineen a décidé d'aller au-delà des frontières et des distances induites par le numérique en partant à la rencontre, en personne et un à un, des abonnés à son compte Twitter. Un exercice de style, baptisé simplement #MeetandTweet (rencontrer et tweeter, quoi), qui vise à attirer les regards, un peu, mais également à démontrer que les rapports sociaux dématérialisés ne sont peut-être pas une fatalité.
      0 réactions | 7 votes

      Milieu scolaire: de l'espionnage numérique contre l'intimidation

      10 septembre 2013 11h14 | Fabien Deglise | Les mutations tranquilles
      Joli paradoxe. Dans une Amérique qui depuis plusieurs mois dénonce, dans la foulée des révélations-chocs de l'ex-analyste de la NSA Edward Snowden, les intrusions numériques institutionnalisées dans les vies privées, une commission scolaire du sud de la Californie vient finalement de prendre le bon chemin pour attirer les regards: elle a décidé de généraliser un programme de surveillance des communications...
      Joli paradoxe. Dans une Amérique qui depuis plusieurs mois dénonce, dans la foulée des révélations-chocs de l'ex-analyste de la NSA Edward Snowden, les intrusions numériques institutionnalisées dans les vies privées, une commission scolaire du sud de la Californie vient finalement de prendre le bon chemin pour attirer les regards: elle a décidé de généraliser un programme de surveillance des communications électroniques de l'ensemble de ses élèves, et ce, prétend-elle, pour prévenir l'intimidation, mais également la dépression et les gestes suicidaires.
      0 réactions | 3 votes

      iTunes Festival: Les festivals de musique aussi se dématérialisent

      5 septembre 2013 09h58 | Fabien Deglise | Les mutations tranquilles
      C'est sans doute le festival dont les gestionnaires de foule rêvent: 30 nuits de musique, pas de fermeture de rue, pas de congestion urbaine, pas viandes saoules, ni de verre en plastique à ramasser au petit matin et surtout, surtout, 54 artistes d'envergure qui chaque soir vont s'exposer sur une scène de Londres et tous les écrans du monde. Son nom? Le iTunes Festival qui vient de prendre son envol pour un mois de musique en direct — et en...
      C'est sans doute le festival dont les gestionnaires de foule rêvent: 30 nuits de musique, pas de fermeture de rue, pas de congestion urbaine, pas viandes saoules, ni de verre en plastique à ramasser au petit matin et surtout, surtout, 54 artistes d'envergure qui chaque soir vont s'exposer sur une scène de Londres et tous les écrans du monde. Son nom? Le iTunes Festival qui vient de prendre son envol pour un mois de musique en direct — et en différé — qui finalement donne en 54 vidéos du corps à une étonnante dématérialisation.
      1 réaction | 4 votes
      Une blogueuse vietnamienne ayant requis l'anonymat est ici photographiée devant son ordinateur, à Hanoï.

      Censure 2.0: l'actualité ne peut plus être partagée en ligne au Vietnam

      3 septembre 2013 10h58 | Fabien Deglise | Les mutations tranquilles
      Sale temps pour la liberté d'expression et la formation du citoyen à la démocratie au Vietnam. Depuis le 1er septembre, les internautes n'y ont désormais plus le droit de partager de l'information sur les réseaux sociaux, les blogues et autres espaces de socialisation en en ligne. Une décision troublante, alors que ces réseaux, là-bas comme ici, prennent de plus en plus de place dans le quotidien des Vietnamiens. Une...
      Sale temps pour la liberté d'expression et la formation du citoyen à la démocratie au Vietnam. Depuis le 1er septembre, les internautes n'y ont désormais plus le droit de partager de l'information sur les réseaux sociaux, les blogues et autres espaces de socialisation en en ligne. Une décision troublante, alors que ces réseaux, là-bas comme ici, prennent de plus en plus de place dans le quotidien des Vietnamiens. Une décision aussi qui confirme les dérives liberticides d'un gouvernement, celui Nguyen Tan Dung, qui sent la modernité lui tirer le tapis du pouvoir d'en dessous des pieds.
      0 réactions | 8 votes
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.