Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous
    Voyager avec Lio Kiefer Je vous invite au voyage! N’importe quel voyage! Celui dont on rêve, celui qu’on prépare, celui auquel on n’échappe pas. Vous me posez vos questions, j’y réponds. Chaque jour, des infos de par le monde. Ce seront nos bagages.

    Archives d'avril 2013 Flux RSS du blogue Voyager avec Lio Kiefer

    La politique, les grands enjeux de société, la culture, les voyages, et même le sport, voilà autant de sujets qui intéressent les blogueurs du Devoir. Chacun dans leur genre, ils jettent un regard différent sur l’actualité. Les blogues du Devoir sont coordonnés par l’équipe du Devoir.com.



      La Route accessible est une initiative de Kéroul, organisme à but non lucratif qui a pour mission de rendre accessibles des infrastructures touristiques et culturelles aux personnes à capacité physique restreinte.<br />

      Route accessible: Québec salutaire

      26 avril 2013 14h23 | Lio Kiefer | Voyager avec Lio Kiefer
      Quand on se promène sur les routes du Québec, on s’arrête où on veut, quand on peut. La cascade et la rivière sont à nous. Quand on est handicapé, le parcours est celui d’un combattant. Heureusement, il y a la route accessible! Pour un Québec salutaire pour les personnes à capacité physique restreinte.
      Quand on se promène sur les routes du Québec, on s’arrête où on veut, quand on peut. La cascade et la rivière sont à nous. Quand on est handicapé, le parcours est celui d’un combattant. Heureusement, il y a la route accessible! Pour un Québec salutaire pour les personnes à capacité physique restreinte.
      0 réactions | 4 votes
      Les souvenirs de voyage, comme les masques africains, peut être synonyme de plusieurs choses.<br />

      Souvenirs de voyages: égo-objets

      18 avril 2013 11h57 | Lio Kiefer | Voyager avec Lio Kiefer
      Le souvenir de voyage est le plus souvent la trace de ce qu’on a vécu à Varadero, en Amazonie profonde, à San Francisco ou en Afrique masquée. C’est la marque de notre passage, c’est la référence, c’est un peu nous. On l’appelle l’égo-objet.
      Le souvenir de voyage est le plus souvent la trace de ce qu’on a vécu à Varadero, en Amazonie profonde, à San Francisco ou en Afrique masquée. C’est la marque de notre passage, c’est la référence, c’est un peu nous. On l’appelle l’égo-objet.
      0 réactions | 4 votes
      Hundertwasser Haus, Vienne.<br />

      Vienne: avec Hundertwasser

      16 avril 2013 14h03 | Lio Kiefer | Voyager avec Lio Kiefer
      Barcelone a son Gaudi … Vienne a son Hundertwasser. Les deux font dans la couleur. Mais Gaudi semble triste ou tout du moins torturé. Hundertwasser joue le clownesque.
      Barcelone a son Gaudi … Vienne a son Hundertwasser. Les deux font dans la couleur. Mais Gaudi semble triste ou tout du moins torturé. Hundertwasser joue le clownesque.
      0 réactions | 3 votes
    • Ne touchez pas aux enfants!

      14 avril 2013 14h57 | Lio Kiefer | Voyager avec Lio Kiefer
      On dit que la prostitution est le plus vieux métier du monde. Que nenni, c’est la chasse ! Mais l’homus perfidus a confondu la chasse à l’ours à la chasse à la féminité galopante et malheureusement à l’enfance trépidante. Ce n’est pas moi qui arrêterai la prostitution envahissante sur les plages du Honduras ou dans les bas quartiers de Bangkok. Profiter des adultes est terrible, mais profiter des...
      On dit que la prostitution est le plus vieux métier du monde. Que nenni, c’est la...
      1 réaction | 3 votes
      Gepetto à Orvieto.<br />

      Sur les traces de Pinocchio – Le droit de mentir

      10 avril 2013 14h11 | Lio Kiefer | Voyager avec Lio Kiefer
      On me demande souvent quoi faire en Toscane, à part visiter Florence et Sienne. Il y a, entre Florence et Lucques, près de Pescia, une ville qui s’agite avec les oliviers. Plus loin, des châtaigniers. C’est dans le village de Collodi que Pinocchio vit encore. Collodi, c’est aussi le nom de naissance de la mère de Carlo Lorenzini, auteur de la Storia di un burratino, «histoire d’une marionnette». Il y a déjà lueur...
      On me demande souvent quoi faire en Toscane, à part visiter Florence et Sienne. Il y a, entre...
      1 réaction | 5 votes
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.