Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    Mots et maux de la politique Éditorialiste et responsable des débats d'idées, Antoine Robitaille scrute les mots et expressions qui sortent de la bouche des acteurs de la classe politique.
    Il a aussi la responsabilité du Devoir de philo, une série de textes inspirés des idées des grands philosophes.

    Archives d'avril 2013 Flux RSS du blogue Mots et maux de la politique

    La politique, les grands enjeux de société, la culture, les voyages, et même le sport, voilà autant de sujets qui intéressent les blogueurs du Devoir. Chacun dans leur genre, ils jettent un regard différent sur l’actualité. Les blogues du Devoir sont coordonnés par l’équipe du Devoir.com.



      Lisée, la poésie printanière du nid-de-poule

      Mardi matin, il était question des nids-de-poule à l’interpellation du ministre de la Métropole, Jean-François Lisée. (Ses vrais titres ? Ministre des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur et ministre responsable de la région de Montréal. Ouf !)   Les nids-de-poule, a lancé M. Lisée, « c’est un vrai problème. […] Et, chaque...
      Mardi matin, il était question des nids-de-poule à l’interpellation du...
      5 réactions | 9 votes
      Jean-Marc Fournier<br />

      Jean-Marc Fournier ou la séparation des pouvoirs sélective

      L'automne dernier, il fallait entendre le chef de l'opposition Jean-Marc Fournier qualifier la visite «de courtoisie» de l'ex-ministre de l'Environnement, Daniel Breton, aux commissaires du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement. Alors qu'il n'est pas clair que le BAPE soit un organisme quasi-judiciaire (le libéral Pierre Paradis a soutenu l'autre jour qu'il faudrait demander à un expert de trancher cette question),...
      L'automne dernier, il fallait entendre le chef de l'opposition Jean-Marc Fournier qualifier...
      14 réactions | 7 votes
      • photo
      Laurent Lessard en action.<br />

      Laurent Lessard parle-t-il vraiment français?

      La directive du gouvernement Marois selon laquelle les ministres du Québec doivent utiliser le français dans les communications officielles lors de rencontres intergouvernementales a soulevé bien des questions, mercredi. Pourtant, rien de plus normal : un gouvernement s'exprime dans sa langue officielle.
      La directive du gouvernement Marois selon laquelle les ministres du Québec doivent utiliser le français dans les communications officielles lors de rencontres intergouvernementales a soulevé bien des questions, mercredi. Pourtant, rien de plus normal : un gouvernement s'exprime dans sa langue officielle.
      37 réactions | 46 votes

      Après le «sommet», les «consultations» sur les «chantiers». Et ensuite?

      Titre d'un communiqué reçu ce matin : «Sommet sur l'enseignement supérieur - Le ministre Pierre Duchesne lance les consultations en lien avec les chantiers.» Lecteurs de Mots et Maux™, que proposez-vous pour la prochaine étape? Laissez-moi deviner: des États généraux? une table de concertation? une commission ad hoc? un comité sectoriel? un forum? Oh, pourquoi pas une «commission...
      Titre d'un communiqué reçu ce matin : «Sommet sur...
      2 réactions | 1 votes
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.