Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous
    Voyager avec Lio Kiefer Je vous invite au voyage! N’importe quel voyage! Celui dont on rêve, celui qu’on prépare, celui auquel on n’échappe pas. Vous me posez vos questions, j’y réponds. Chaque jour, des infos de par le monde. Ce seront nos bagages.

    Archives de janvier 2013 Flux RSS du blogue Voyager avec Lio Kiefer

    La politique, les grands enjeux de société, la culture, les voyages, et même le sport, voilà autant de sujets qui intéressent les blogueurs du Devoir. Chacun dans leur genre, ils jettent un regard différent sur l’actualité. Les blogues du Devoir sont coordonnés par l’équipe du Devoir.com.



      Quand le Club Med intellectualise

      28 janvier 2013 19h50 | Lio Kiefer | Voyager avec Lio Kiefer
      Depuis une semaine, Le Club Med est passé à l’attaque de nos neurones. «Et le bonheur, vous l’imaginez comment?» Euh... C’est la nouvelle signature du Club. Après haut les mains, vive la tête.
      Depuis une semaine, Le Club Med est passé à l’attaque de nos neurones. «Et le bonheur, vous l’imaginez comment?» Euh... C’est la nouvelle signature du Club. Après haut les mains, vive la tête.
      3 réactions | 5 votes

      Brésil – Soccer, prostituées et langues étrangères

      11 janvier 2013 14h12 | Lio Kiefer | Voyager avec Lio Kiefer
      À quelques mois de la Coupe mondiale de soccer, le Brésil essaie de nettoyer ses favelas et de rendre le pays plus propre que propre. Connaissant le Brésil depuis des décennies, le travail risque d’être ardu. Pourtant, des initiatives locales se portent garantes des services rendus à la meute de partisans, comme l’apprentissage des langues étrangères aux prostituées locales.
      À quelques mois de la Coupe mondiale de soccer, le Brésil essaie de nettoyer ses favelas et de rendre le pays plus propre que propre. Connaissant le Brésil depuis des décennies, le travail risque d’être ardu. Pourtant, des initiatives locales se portent garantes des services rendus à la meute de partisans, comme l’apprentissage des langues étrangères aux prostituées locales.
      2 réactions | 3 votes

      Air France passe en mode séduction

      8 janvier 2013 15h18 | Lio Kiefer | Voyager avec Lio Kiefer
      Las de se faire grappiller des parts de marchés en Europe par des compagnies à rabais que sont Easy Jet et Ryanair, la compagnie hexagonale ouvre la boîte à outils de séduction, avec des prix cassés et des options payantes.   C’est avec un tarif de 49 euros (63 $CAN) l’aller qu’Air France attaque. Soit 20 euros de moins que l’Offre classique sur des vols de court et de moyen-courrier....
      Las de se faire grappiller des parts de marchés en Europe par des compagnies à...
      1 réaction | 1 votes
      Michaëlle Jean<br />

      Michaëlle Jean: et si on parlait avenirs…

      8 janvier 2013 09h24 | Lio Kiefer | Voyager avec Lio Kiefer
      Michaëlle Jean, qui a été pendant quelques années la gouverneure générale du Canada, est aujourd’hui envoyée spéciale de l’UNESCO pour Haïti. Je l’ai rencontrée à Ottawa. Tourisme, jeunesse et avenirs… au pluriel.
      Michaëlle Jean, qui a été pendant quelques années la gouverneure générale du Canada, est aujourd’hui envoyée spéciale de l’UNESCO pour Haïti. Je l’ai rencontrée à Ottawa. Tourisme, jeunesse et avenirs… au pluriel.
      1 réaction | 5 votes
      Hugo, toujours avec le sourire

      Haïti: au moment de redécoller

      3 janvier 2013 17h39 | Lio Kiefer | Voyager avec Lio Kiefer
      Haïti doit composer avec les problèmes inhérents à des séismes dévastateurs et à une pauvreté endémique. Reconstruction des maisons et de la jeunesse. Un des espoirs de sortie de crise est le tourisme. Sauf si les États porteurs de tourisme s’y opposent.
      Haïti doit composer avec les problèmes inhérents à des séismes dévastateurs et à une pauvreté endémique. Reconstruction des maisons et de la jeunesse. Un des espoirs de sortie de crise est le tourisme. Sauf si les États porteurs de tourisme s’y opposent.
      2 réactions | 17 votes
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.