Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    Les mutations tranquilles CULTURES + SOCIÉTÉ + PARADOXES

    Archives de janvier 2013 Flux RSS du blogue Les mutations tranquilles

    La politique, les grands enjeux de société, la culture, les voyages, et même le sport, voilà autant de sujets qui intéressent les blogueurs du Devoir. Chacun dans leur genre, ils jettent un regard différent sur l’actualité. Les blogues du Devoir sont coordonnés par l’équipe du Devoir.com.



      La couleur de la première trilogie de Star Wars<br />

      Quelle est la couleur de votre film préféré?

      29 janvier 2013 13h12 | Fabien Deglise | Les mutations tranquilles
      C'est un truisme: la technologie nous permet depuis des années de voir le monde, d'appréhender la vie, de regarder tout ce qui nous entoure, autrement. Une vérité qui trouve une incarnation fascinante dans ce drôle de projet de mise en code-barre du cinéma, pour permettre de saisir toute la couleur d'un film, en une image.
      C'est un truisme: la technologie nous permet depuis des années de voir le monde, d'appréhender la vie, de regarder tout ce qui nous entoure, autrement. Une vérité qui trouve une incarnation fascinante dans ce drôle de projet de mise en code-barre du cinéma, pour permettre de saisir toute la couleur d'un film, en une image.
      2 réactions | 4 votes

      Le «mot-clic» du Québec pour remplacer le «mot-dièse» de la France?

      23 janvier 2013 13h56 | Fabien Deglise | Les mutations tranquilles
      Stupeur et ironie sur la twittosphère. Alors que la Commission générale de terminologie et de néologie en France vient de baptiser officiellement «mot-dièse» dans la langue de Molière le fameux «hashtag» popularisé par le réseau Twitter, les internautes français s'insurgent et ironisent. Mieux, plusieurs proposent même aux instances linguistiques françaises de faire marche arrière pour...
      Stupeur et ironie sur la twittosphère. Alors que la Commission générale de terminologie et de néologie en France vient de baptiser officiellement «mot-dièse» dans la langue de Molière le fameux «hashtag» popularisé par le réseau Twitter, les internautes français s'insurgent et ironisent. Mieux, plusieurs proposent même aux instances linguistiques françaises de faire marche arrière pour adopter à la place «mot-clic», une francisation du concept américain imaginé par l'Office québécois de la langue française (OQLF), il y a près de deux ans, en février 2011, et que la Commission aurait effectivement dû envisager, histoire d'éviter de faire l'unanimité contre elle.
      9 réactions | 12 votes

      Brian Eno met la collectivité numérique au service d'une de ses créations

      21 janvier 2013 10h53 | Fabien Deglise | Les mutations tranquilles
      Pourquoi faire ça tout seul, quand on peut demander à la terre entière de réfléchir avec nous? La logique participative, induite par les univers numériques, commence sérieusement à intéresser plusieurs artistes qui tentent de mettre les talents individuels au service de la création collective. Dernière expression en date du phénomène: Day of Light de Brian Eno, un film piloté par lui, mais fait par...
      Pourquoi faire ça tout seul, quand on peut demander à la terre entière de réfléchir avec nous? La logique participative, induite par les univers numériques, commence sérieusement à intéresser plusieurs artistes qui tentent de mettre les talents individuels au service de la création collective. Dernière expression en date du phénomène: Day of Light de Brian Eno, un film piloté par lui, mais fait par les autres autour de son dernier album, Lux. Joli.
      2 réactions | 0 votes

      Un disque dur en papier pour questionner la fragilité de la mémoire numérique

      18 janvier 2013 12h28 | Fabien Deglise | Les mutations tranquilles
      Imprimer les codes binaires d'une oeuvre numérique sur du papier pour lui permettre de survivre à la modernité. Voilà le projet un peu fou — et franchement décalé — de l'artiste français David Guez qui s'expose paradoxalement en ligne. Baptisée Disque dur papier, la chose cherche, en passant par l'art et la création, à faire réfléchir l'humanité sur les travers de son...
      Imprimer les codes binaires d'une oeuvre numérique sur du papier pour lui permettre de survivre à la modernité. Voilà le projet un peu fou — et franchement décalé — de l'artiste français David Guez qui s'expose paradoxalement en ligne. Baptisée Disque dur papier, la chose cherche, en passant par l'art et la création, à faire réfléchir l'humanité sur les travers de son présent. Charmant.
      2 réactions | 8 votes

      Modernité inversée: Toy Story passe du dessin animé à la réalité

      15 janvier 2013 14h40 | Fabien Deglise | Les mutations tranquilles
      C'est tout simplement époustouflant! Deux jeunes réalisateurs américains, Jonason Pauley et Jesse Perrotta, marqués par le célèbre film d'animation Toy Story, sorti en 1995, ont décidé d'adapter cette histoire de jouets à la réalité, avec des vrais décors, des vrais jouets et des vrais enfants. Entre autres.
      C'est tout simplement époustouflant! Deux jeunes réalisateurs américains, Jonason Pauley et Jesse Perrotta, marqués par le célèbre film d'animation Toy Story, sorti en 1995, ont décidé d'adapter cette histoire de jouets à la réalité, avec des vrais décors, des vrais jouets et des vrais enfants. Entre autres.
      0 réactions | 2 votes

      Le Texas veut créer la première bibliothèque sans... livres

      14 janvier 2013 13h10 | Fabien Deglise | Les mutations tranquilles
      Ils sont fous ces Texans. La dématérialisation de l'environnement et de l'ensemble des activités humaines, eux, ils y croient fort. Très fort, même! Un doute? Dans le comté de Bexar — ça, c'est autour de San Antonio —, un projet est sur les tables à dessin pour donner vie à la première bibliothèque publique sans livres, ou du moins sans livres en papier sur des étagères....
      Ils sont fous ces Texans. La dématérialisation de l'environnement et de l'ensemble des activités humaines, eux, ils y croient fort. Très fort, même! Un doute? Dans le comté de Bexar — ça, c'est autour de San Antonio —, un projet est sur les tables à dessin pour donner vie à la première bibliothèque publique sans livres, ou du moins sans livres en papier sur des étagères. L'emprunt de bouquins, ramenés ici à leur dimension numérique, va s'y jouer dans une autre dimension. Celle du code binaire.
      1 réaction | 0 votes

      Roy Dupuis se fait acheter par un robot

      9 janvier 2013 12h16 | Fabien Deglise | Les mutations tranquilles
      C'est le cynisme et la superficialité numérique poussés à leur extrême. Depuis novembre, un jeune programmeur de la région de Boston, aux États-Unis, demande à un bot informatique — un robot virtuel — d'effectuer pour lui, au hasard, des achats en ligne sur le site Amazon. La chose vise à démontrer pas grand chose, mais surtout la futilité qui accompagne souvent la surconsommation, y compris quand...
      C'est le cynisme et la superficialité numérique poussés à leur extrême. Depuis novembre, un jeune programmeur de la région de Boston, aux États-Unis, demande à un bot informatique — un robot virtuel — d'effectuer pour lui, au hasard, des achats en ligne sur le site Amazon. La chose vise à démontrer pas grand chose, mais surtout la futilité qui accompagne souvent la surconsommation, y compris quand elle s'exprime dans les univers numériques. Une surconsommation qui d'ailleurs lui a permis de mettre la main, grâce à son robot, sur l'exécrable DVD du film de science-fiction Screamers mettant en vedette Roy Dupuis. Entre autres.
      2 réactions | 2 votes

      David Bowie fait mousser son retour dans le 2.0

      8 janvier 2013 15h41 | Fabien Deglise | Les mutations tranquilles
      C'est l'événement sonore du jour. Dix ans après son album Reality, le Brit transcendant, David Bowie, même s'il a été façonné dans les années 60, semble très bien avoir compris les principes de mise en marché de la culture au temps du 2.0. Et il le prouve en laissant circuler depuis cette nuit partout sur la planète Web un premier extrait de son prochain album, The Next Day, album qui pourtant ne va...
      C'est l'événement sonore du jour. Dix ans après son album Reality, le Brit transcendant, David Bowie, même s'il a été façonné dans les années 60, semble très bien avoir compris les principes de mise en marché de la culture au temps du 2.0. Et il le prouve en laissant circuler depuis cette nuit partout sur la planète Web un premier extrait de son prochain album, The Next Day, album qui pourtant ne va sortir officiellement en Amérique du Nord que dans... deux mois. Agace et fort en même temps.
      0 réactions | 1 votes
      Le regard spatial de Chris Hadfield posé sur Montréal<br />

      Chris Hadfield regarde le monde d'en haut et en plus il le tweete

      7 janvier 2013 19h52 | Fabien Deglise | Les mutations tranquilles
      C'est ce qu'on appelle amener Twitter au-delà de ses limites. Depuis quelques jours, l'astronaute canadien Chris Hadfield qui, le 21 décembre dernier, a investi la Station spatiale internationale pour une mission scientifique donne de la hauteur à ce réseau de microclavardage. Comment? En l'utilisant pour partager avec ses 122 000 abonnés des photos de la terre qu'il regarde en ce moment de très haut. Époustouflant.
      C'est ce qu'on appelle amener Twitter au-delà de ses limites. Depuis quelques jours, l'astronaute canadien Chris Hadfield qui, le 21 décembre dernier, a investi la Station spatiale internationale pour une mission scientifique donne de la hauteur à ce réseau de microclavardage. Comment? En l'utilisant pour partager avec ses 122 000 abonnés des photos de la terre qu'il regarde en ce moment de très haut. Époustouflant.
      0 réactions | 4 votes
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.