Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    Les mutations tranquilles CULTURES + SOCIÉTÉ + PARADOXES

    Archives d'août 2012 Flux RSS du blogue Les mutations tranquilles

    La politique, les grands enjeux de société, la culture, les voyages, et même le sport, voilà autant de sujets qui intéressent les blogueurs du Devoir. Chacun dans leur genre, ils jettent un regard différent sur l’actualité. Les blogues du Devoir sont coordonnés par l’équipe du Devoir.com.



      Convention républicaine: Clint Eastwood déchaine la Toile avec sa chaise vide

      31 août 2012 13h09 | Fabien Deglise | Les mutations tranquilles
      Ça se passe comme ça au temps des réseaux sociaux. La prestation de l'acteur américain Clint Eastwood, jeudi soir à la convention républicaine de Tampa en Floride, n'a visiblement pas convaincu. Certes, en s'adressant — parfois de manière plus que décousue — à une chaise vide censée personnifier un Barack Obama invisible, l'inspecteur Harry a fait rire son auditoire. Mais depuis, il fait aussi rire...
      Ça se passe comme ça au temps des réseaux sociaux. La prestation de l'acteur américain Clint Eastwood, jeudi soir à la convention républicaine de Tampa en Floride, n'a visiblement pas convaincu. Certes, en s'adressant — parfois de manière plus que décousue — à une chaise vide censée personnifier un Barack Obama invisible, l'inspecteur Harry a fait rire son auditoire. Mais depuis, il fait aussi rire la Toile qui, sous les mots-clics #eastwooding et #invisibleobama, a décidé de s'amuser joyeusement de cette mise en scène douteuse.
      5 réactions | 8 votes

      Religion et vie numérique: une première fatwa lancée contre le réseau Twitter

      31 août 2012 11h00 | Fabien Deglise | Les mutations tranquilles
      C'est une première et ça vient des l'Arabie Saoudite. Les autorités religieuses saoudiennes viennent de lancer une première fatwa, ces condamnations formelles de comportements comme de personnes pour leurs idées, dans les univers numériques. La cible? Le réseau Twitter qui permet «l'achat» d'abonnés pour gonfler artificiellement sa popularité. Un péché, estiment les gardiens de la morale.
      C'est une première et ça vient des l'Arabie Saoudite. Les autorités religieuses saoudiennes viennent de lancer une première fatwa, ces condamnations formelles de comportements comme de personnes pour leurs idées, dans les univers numériques. La cible? Le réseau Twitter qui permet «l'achat» d'abonnés pour gonfler artificiellement sa popularité. Un péché, estiment les gardiens de la morale.
      1 réaction | 2 votes
      Photo: Agence Reuters Mathieu Bélanger<br />

      Campagne électorale: les candidats sont invités à signer le Pacte du logiciel libre

      24 août 2012 11h23 | Fabien Deglise | Les mutations tranquilles
      Au coeur de la campagne électorale provinciale, l'invitation a été lancée jeudi par l'Association pour l'appropriation collective de l'informatique libre (FACIL) à l'ensemble des candidats impliqués dans la course. Elle leur demande de prendre l'engagement formel de défendre le bien commun dans une société technologique en assurant la multiplication des logiciels non-privatifs partout au Québec en cas...
      Au coeur de la campagne électorale provinciale, l'invitation a été lancée jeudi par l'Association pour l'appropriation collective de l'informatique libre (FACIL) à l'ensemble des candidats impliqués dans la course. Elle leur demande de prendre l'engagement formel de défendre le bien commun dans une société technologique en assurant la multiplication des logiciels non-privatifs partout au Québec en cas d'élection. Françoise David de Québec Solidaire et Henri-François Gautrin du Parti libéral ont signé ce que le FACIL présente comme le Pacte du logiciel libre.
      7 réactions | 11 votes

      Après l'informatique, Bill Gates veut révolutionner le monde... des toilettes

      21 août 2012 12h25 | Fabien Deglise | Les mutations tranquilles
      Ce n'est pas parce qu'on est multimilliardaire qu'on est éloigné forcément des choses essentielles. Bill Gates, le fondateur de Microsoft, en fait la démonstration en cherchant aujourd'hui à amorcer une nouvelle révolution sur terre. Comment? En induisant une mise à jour du concept séculaire de... la toilette. Et ce, bien sûr, pour le bien de l'humanité!
      Ce n'est pas parce qu'on est multimilliardaire qu'on est éloigné forcément des choses essentielles. Bill Gates, le fondateur de Microsoft, en fait la démonstration en cherchant aujourd'hui à amorcer une nouvelle révolution sur terre. Comment? En induisant une mise à jour du concept séculaire de... la toilette. Et ce, bien sûr, pour le bien de l'humanité!
      8 réactions | 5 votes
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.