Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous
    Voyager avec Lio Kiefer Je vous invite au voyage! N’importe quel voyage! Celui dont on rêve, celui qu’on prépare, celui auquel on n’échappe pas. Vous me posez vos questions, j’y réponds. Chaque jour, des infos de par le monde. Ce seront nos bagages.

    Archives de juillet 2012 Flux RSS du blogue Voyager avec Lio Kiefer

    La politique, les grands enjeux de société, la culture, les voyages, et même le sport, voilà autant de sujets qui intéressent les blogueurs du Devoir. Chacun dans leur genre, ils jettent un regard différent sur l’actualité. Les blogues du Devoir sont coordonnés par l’équipe du Devoir.com.



      Pêche aux coques à Grande Entrée

      Îles de la Madeleine: autant en emporte le vent...

      27 juillet 2012 11h04 | Lio Kiefer | Voyager avec Lio Kiefer
      Et si les Îles de la Madeleine étaient depuis toujours le lieu réel d’un roman d’amour avec le vent? Elles ne se reposent jamais avec les éléments qui les entourent, qui les flattent ou qui les fouettent… Mais le vent est sans doute leur amant éternel, celui qu’on laisse partir en étant sûr qu’il va revenir… Anémophobes s’abstenir!
      Et si les Îles de la Madeleine étaient depuis toujours le lieu réel d’un roman d’amour avec le vent? Elles ne se reposent jamais avec les éléments qui les entourent, qui les flattent ou qui les fouettent… Mais le vent est sans doute leur amant éternel, celui qu’on laisse partir en étant sûr qu’il va revenir… Anémophobes s’abstenir!
      2 réactions | 22 votes

      Questions et humeurs autour des campings

      25 juillet 2012 16h17 | Lio Kiefer | Voyager avec Lio Kiefer
      Depuis une quinzaine, je sillonne les routes du Québec avec un véhicule récréatif. Donc, arrêts dans des campings qui arrivent à être étoilés. Les campings sont souvent des familles reconstituées qui ne choisissent ni les parents, ni les cousins, et suivent le lieu proposé comme dernier terrain pas très vague.   J’en ai fait une quinzaine… Estampillés privés, municipaux,...
      Depuis une quinzaine, je sillonne les routes du Québec avec un véhicule...
      1 réaction | 7 votes
      • photo
      Oh la belle bleue!

      Grande-Vallée, Petite-Vallée et parc Forrilon: chants en tous genres

      19 juillet 2012 17h48 | Lio Kiefer | Voyager avec Lio Kiefer
      En passant par Petite-Vallée et en séjournant au parc Forillon, on se rend compte que les deux lieux ont un point commun: le chant. Pour le premier, ce sont des humains qui s’essaient. Pour le second, ce sont des baleines qui s’amusent.
      En passant par Petite-Vallée et en séjournant au parc Forillon, on se rend compte que les deux lieux ont un point commun: le chant. Pour le premier, ce sont des humains qui s’essaient. Pour le second, ce sont des baleines qui s’amusent.
      0 réactions | 1 votes
      • photo
      Le tourteau dans ses moindres pattes

      Gaspésie en haut: terres, eaux, cieux

      18 juillet 2012 12h24 | Lio Kiefer | Voyager avec Lio Kiefer
      Nous voilà en Gaspésie !!! Certainement celle des cartes postales, mais on n’a pas trop le choix. La route 132 ondule sur le nord de la région, doucement, et c’est bien…
      Nous voilà en Gaspésie !!! Certainement celle des cartes postales, mais on n’a pas trop le choix. La route 132 ondule sur le nord de la région, doucement, et c’est bien…
      1 réaction | 5 votes
      • photo
      Le refuge

      Pohénégamook: santé et autres signes...

      17 juillet 2012 15h57 | Lio Kiefer | Voyager avec Lio Kiefer
      On a pris la route de la Gaspésie. Et on s’est arrêté à Pohénégamook. Pour remarquer que les écureuils passent la frontière américaine à la même heure et que la ouananiche est devenue très snob.

      On a pris la route de la Gaspésie. Et on s’est arrêté à Pohénégamook. Pour remarquer que les écureuils passent la frontière américaine à la même heure et que la ouananiche est devenue très snob.

      0 réactions | 0 votes

      Murales mexicaines: bandes dessinées

      10 juillet 2012 15h23 | Lio Kiefer | Voyager avec Lio Kiefer
      Pour de plus en plus de visiteurs au Mexique, il ne suffit pas de fréquenter les bacs à sable pour comprendre le pays. Il faut se mettre au pied des murs ou les raser.
      Pour de plus en plus de visiteurs au Mexique, il ne suffit pas de fréquenter les bacs à sable pour comprendre le pays. Il faut se mettre au pied des murs ou les raser.
      3 réactions | 4 votes

      Fable: la SNCF et le garde-chasse

      5 juillet 2012 17h53 | Lio Kiefer | Voyager avec Lio Kiefer
      Il était une fois un garde-chasse Qui voulait garder sa place… C’est ainsi qu’il travailla pour la SNCF Pour être sûr de ne pas être SDF…
      Il était une fois un garde-chasse
      Qui voulait garder sa place…
      C’est ainsi qu’il travailla pour la SNCF
      Pour être sûr de ne pas être SDF…

      0 réactions | 1 votes
      • photo
      À voir, au Mondial des Culture... le défilé international

      Mondial des Cultures de Drummondville: des «sets» pas vraiment carrés...

      4 juillet 2012 14h19 | Lio Kiefer | Voyager avec Lio Kiefer
      Vous n’avez pas le temps cette année d’aller faire un tour du côté de la Chine, de l’Italie ou de la Serbie ? Faites un tour du côté de Drummondville. Le Mondial des Cultures commence demain…
      Vous n’avez pas le temps cette année d’aller faire un tour du côté de la Chine, de l’Italie ou de la Serbie ? Faites un tour du côté de Drummondville. Le Mondial des Cultures commence demain…
      0 réactions | 1 votes
      • photo
      Hollywood

      Santa Barbara, Hollywood et yacht à Long Beach...

      3 juillet 2012 12h39 | Lio Kiefer | Voyager avec Lio Kiefer
      Les villages défilent avec autant de richesses matérielles, en patrimoine construit sur terre ou flottant, sur mer. Autant d’opulence peut faire rêver, sauf que les milliers d’«homeless» sont une réalité journalière très visible. Et le dernier plan d’Obama ne change rien pour eux…
      Les villages défilent avec autant de richesses matérielles, en patrimoine construit sur terre ou flottant, sur mer. Autant d’opulence peut faire rêver, sauf que les milliers d’«homeless» sont une réalité journalière très visible. Et le dernier plan d’Obama ne change rien pour eux…
      0 réactions | 2 votes
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.