Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    Mots et maux de la politique Éditorialiste et responsable des débats d'idées, Antoine Robitaille scrute les mots et expressions qui sortent de la bouche des acteurs de la classe politique.
    Il a aussi la responsabilité du Devoir de philo, une série de textes inspirés des idées des grands philosophes.

    Archives de novembre 2011 Flux RSS du blogue Mots et maux de la politique

    La politique, les grands enjeux de société, la culture, les voyages, et même le sport, voilà autant de sujets qui intéressent les blogueurs du Devoir. Chacun dans leur genre, ils jettent un regard différent sur l’actualité. Les blogues du Devoir sont coordonnés par l’équipe du Devoir.com.



      Asselin à l'asile !

      Vous estimez les débats agressifs au parlement? Vous trouvez les journalistes impolis lorsqu'ils questionnent les élus? Vous êtes troublé par les querelles entre les empires de presse? Rassurez-vous, il y a eu pire dans le passé.
      Vous estimez les débats agressifs au parlement? Vous trouvez les journalistes impolis lorsqu'ils questionnent les élus? Vous êtes troublé par les querelles entre les empires de presse? Rassurez-vous, il y a eu pire dans le passé.
      15 réactions | 2 votes
      Pauline Marois éclatant de rire après avoir qualifié François Gendron d'«irresponsable» au lieu d'«irremplaçable».<br />

      Quand Pauline se trompe de François

      Pauline Marois s'est clairement trompée de François au dernier conseil national du PQ, début octobre. Alors qu'on rendait hommage à François Gendron pour ses 35 ans de vie parlementaire, Mme Marois a lancé: «François, tu es IRRESPONSABLE!» (Se rendre à 24:46 de la vidéo).
      Pauline Marois s'est clairement trompée de François au dernier conseil national du PQ, début octobre. Alors qu'on rendait hommage à François Gendron pour ses 35 ans de vie parlementaire, Mme Marois a lancé: «François, tu es IRRESPONSABLE!» (Se rendre à 24:46 de la vidéo).
      5 réactions | 5 votes
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.