Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    Mots et maux de la politique Éditorialiste et responsable des débats d'idées, Antoine Robitaille scrute les mots et expressions qui sortent de la bouche des acteurs de la classe politique.
    Il a aussi la responsabilité du Devoir de philo, une série de textes inspirés des idées des grands philosophes.

    Archives de février 2011 Flux RSS du blogue Mots et maux de la politique

    La politique, les grands enjeux de société, la culture, les voyages, et même le sport, voilà autant de sujets qui intéressent les blogueurs du Devoir. Chacun dans leur genre, ils jettent un regard différent sur l’actualité. Les blogues du Devoir sont coordonnés par l’équipe du Devoir.com.



      Éric Duhaime dans le champ

      L'ex-conseiller de Mario Dumont et chroniqueur Éric Duhaime fait souvent le même perronisme, «envoyer en pâturage». Parlant des arrestations récentes de l'Opération marteau, il a soutenu par exemple qu'«on envoie en pâturage quelques têtes d'affiche»... Étant donné qu'aujourd'hui, tant les paroles que les écrits restent, on retrouvera cette perle à 8:55 de cet enregistrement....
      L'ex-conseiller de Mario Dumont et chroniqueur Éric Duhaime fait souvent le même perronisme, «envoyer en pâturage». Parlant des arrestations récentes de l'Opération marteau, il a soutenu par exemple qu'«on envoie en pâturage quelques têtes d'affiche»... Étant donné qu'aujourd'hui, tant les paroles que les écrits restent, on retrouvera cette perle à 8:55 de cet enregistrement. Autre exemple, Ici (à 25:59), où il reproche à Jean-Marc Fournier d'être «absent» dans le dossier de la grève des procureurs et d'«envoyer Mme Courchesne en pâturage aux médias».
      15 réactions | 6 votes

      Perles d'hier sur «Femmes d'aujourd'hui»

      Mon article d'aujourd'hui La Révolution tranquille délie la langue des élus est rédigé dans l'esprit de Mots et maux™. Il faut y lire la diatribe du ministre unioniste Armand Maltais contre l'émission Femmes d'aujourd'hui, laquelle avait eu le malheur de faire un peu d'éducation sexuelle à l'aide du disque Ton sexe et l'autre : «Le disque, tombant entre les mains de personnes non...
      Mon article d'aujourd'hui La Révolution tranquille délie la langue des élus
      est rédigé dans l'esprit de Mots et maux™. Il faut y lire la diatribe du ministre unioniste Armand Maltais contre l'émission Femmes d'aujourd'hui, laquelle avait eu le malheur de faire un peu d'éducation sexuelle à l'aide du disque Ton sexe et l'autre : «Le disque, tombant entre les mains de personnes non compétentes ou de jeunes non contrôlés peut offrir des dangers en présentant la masturbation et les jeux sexuels comme les activités normales et fréquentes

      2 réactions | 3 votes

      Aptonymes à marquer d'une croix

      C'est Cyprien Lacroix qui devient évêque de Québec. Rien à ajouter... J'en profite pour remercier les nombreux lecteurs de Mots & Maux qui m'ont signalé ces derniers temps que la trésorière de l’Association des procureurs de la couronne était Julie-Maude Greffe. Attendez... c'est peut-être un contre-aptonyme puisqu'une Mme Greffe, normalement, ça devrait être secrétaire. Une autre...
      C'est Cyprien Lacroix qui devient évêque de Québec. Rien à ajouter...

      J'en profite pour remercier les nombreux lecteurs de Mots & Maux qui m'ont signalé ces derniers temps que la trésorière de l’Association des procureurs de la couronne était Julie-Maude Greffe. Attendez... c'est peut-être un contre-aptonyme puisqu'une Mme Greffe, normalement, ça devrait être secrétaire. Une autre école de pensée rétorquerait sans doute qu'un procureur, c'est toujours rendu au greffe de quelque palais de justice. Qu'en pensez-vous?
      2 réactions | 2 votes

      Déclaration de la semaine : Hamad remporte la palme !

      Un bloc de béton se détache d'une bretelle menant au Pont Champlain, fracasse le pare-brise d'un automobiliste. Le lendemain, le ministre des Transports, Sam Hamad, commente : «On est chanceux dans notre malchance [...] que le citoyen il n'ait pas été blessé malgré que le choc qu'il a obtenu. J'ai essayé de le rejoindre ce matin pour apporter les excuses du gouvernement pour l'accident... évidemment,...
      Un bloc de béton se détache d'une bretelle menant au Pont Champlain, fracasse le pare-brise d'un automobiliste. Le lendemain, le ministre des Transports, Sam Hamad, commente : «On est chanceux dans notre malchance [...] que le citoyen il n'ait pas été blessé malgré que le choc qu'il a obtenu. J'ai essayé de le rejoindre ce matin pour apporter les excuses du gouvernement pour l'accident... évidemment, c'est pas volontaire de notre part.»

      Doit-on conclure que parfois, c'est volontaire de leur part?

      (Merci à Martin Ouellet et Patrice Bergeron de la Presse canadienne pour la suggestion)
      22 réactions | 5 votes

      Liste de «Palinismes»

      Le webzine Slate tient une liste des phrases étranges de l'ex-candidate à la vice-présidence et —peut-être— future candidate à la présidence. On la consulte ici. Le sous-titre? «Did Sarah Palin really say that?» Une de mes préférées : «If a caribou needs to be sacrificed for the sake of energy independence, I say, "Mr. Caribou, maybe you need to take one for the team".»
      Le webzine Slate tient une liste des phrases étranges de l'ex-candidate à la vice-présidence et —peut-être— future candidate à la présidence. On la consulte ici. Le sous-titre? «Did Sarah Palin really say that?» Une de mes préférées : «If a caribou needs to be sacrificed for the sake of energy independence, I say, "Mr. Caribou, maybe you need to take one for the team"
      2 réactions | 0 votes

      Guy Leclair élevé au rang de «catégorie» de Mots & Maux

      C'est un virtuose du perronisme, un champion du barbarisme, un as du comique involontaire. Qui? Guy Leclair. Sacré ami de Mots & Maux de la politique™ plus tôt cette semaine, le député péquiste est aujourd'hui, avec un appui unanime des lecteurs, propulsé au rang de «Catégorie». Il rejoint ainsi les Bolduc, les Bonnardel, Lessard, ... Robitaille et compagnie. Il ne perdra pas son temps à attendre cette...
      C'est un virtuose du perronisme, un champion du barbarisme, un as du comique involontaire. Qui? Guy Leclair. Sacré ami de Mots & Maux de la politique™ plus tôt cette semaine, le député péquiste est aujourd'hui, avec un appui unanime des lecteurs, propulsé au rang de «Catégorie». Il rejoint ainsi les Bolduc, les Bonnardel, Lessard, ... Robitaille et compagnie. Il ne perdra pas son temps à attendre cette consécration dans les catégories des Amis et des Grands amis de M&M. Non, un parlementaire qui, en une même journée (à la Commission de l'économie et du travail, 2 février 2011), nous fournit un «merci de... d'éclairer nos antennes». Sans oublier ceci : «C'est sûr qu'on s'est fait une coupe de clins d'oeil, mais ça fait partie de la "game". Mais j'ai quand même aimé les discussions qu'on a eues, puis si on n'est pas capables d'en rire, on ne vaut rien.»
      10 réactions | 9 votes

      Aubut «au niveau» du «nation building»

      Un des plus beaux «au niveau» de 2011? Il se trouve dans l'article de ma collègue Isabelle Porter, d'hier. Écoutez cette pure poésie en direct de la capitale: «Des Olympiques, ça créé une méchante job AU NIVEAU de bâtir une nation,c'est incroyable.Il n'y a rien qui rassemble plus que ça.» Quand on lit M. John Furlong, qui a présidé le comité organisateur des Olympiques de...
      Un des plus beaux «au niveau» de 2011? Il se trouve dans l'article de ma collègue Isabelle Porter, d'hier. Écoutez cette pure poésie en direct de la capitale: «Des Olympiques, ça créé une méchante job AU NIVEAU de bâtir une nation,c'est incroyable.Il n'y a rien qui rassemble plus que ça.» Quand on lit M. John Furlong, qui a présidé le comité organisateur des Olympiques de Vancouver, on constate en effet la «méchante job» effectuée. Et si Québec obtenait les jeux un jour, est-ce qu'on travaillerait «au niveau» du Québec ou «au niveau» du Canada? Qu'en pensez-vous?
      1 réaction | 4 votes

      Perronismes péquistes

      Je l'avoue, j'étais ému tout à l'heure à la reprise des travaux parlementaires. Car le matériel pour ce blogue y est abondant. En guise de cadeau de rentrée, le péquiste Nicolas Marceau m'a par exemple offert un : «Quand on prétend qu'on en a créé plus de 100 000, puis que le vrai chiffre, c'était 92 000, on appelle ça tourner les coins ronds carrément.» Émouvant,...
      Je l'avoue, j'étais ému tout à l'heure à la reprise des travaux parlementaires. Car le matériel pour ce blogue y est abondant. En guise de cadeau de rentrée, le péquiste Nicolas Marceau m'a par exemple offert un : «Quand on prétend qu'on en a créé plus de 100 000, puis que le vrai chiffre, c'était 92 000, on appelle ça tourner les coins ronds carrément.» Émouvant, non?
      17 réactions | 6 votes
      <br />

      Gros aptonymes médicaux

      Le monde médical est un territoire riche pour le chasseur d'aptonymes. Prenez ce médecin et professeur Arnaud Basdevant (photo), qui est spécialiste de l'obésité. Eh oui! Il a aussi publié le livre Obésité. Une véritable épidémie? L'Élysée lui a même confié en 2010 le «pilotage» du «plan obésité». (Merci à Catherine Lachaussée...
      Le monde médical est un territoire riche pour le chasseur d'aptonymes. Prenez ce médecin et professeur Arnaud Basdevant (photo), qui est spécialiste de l'obésité. Eh oui! Il a aussi publié le livre Obésité. Une véritable épidémie? L'Élysée lui a même confié en 2010 le «pilotage» du «plan obésité». (Merci à Catherine Lachaussée pour le filon.) (Autre parenthèse : ça se pilote un plan?) Un autre sympathisant de ce carnet (que je remercie, Patrick Lagacé) me rappelle l'existence du docteur Joao Pippi Salle, urologue pour enfants. Il me signale qu'un autre urologue, montréalais celui-là, se nomme Jean-Baptiste Lattouf. Non mais, ce n'est pas formidable?
      0 réactions | 4 votes
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.