Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    Mots et maux de la politique Éditorialiste et responsable des débats d'idées, Antoine Robitaille scrute les mots et expressions qui sortent de la bouche des acteurs de la classe politique.
    Il a aussi la responsabilité du Devoir de philo, une série de textes inspirés des idées des grands philosophes.

    Archives d'avril 2010 Flux RSS du blogue Mots et maux de la politique

    La politique, les grands enjeux de société, la culture, les voyages, et même le sport, voilà autant de sujets qui intéressent les blogueurs du Devoir. Chacun dans leur genre, ils jettent un regard différent sur l’actualité. Les blogues du Devoir sont coordonnés par l’équipe du Devoir.com.



    • Genco, une raison sociale connue

      Comment se nomme l'entreprise de la famille Tomassi? Genco. Comment se nomme l'entreprise de Vito Corleone dans Le Parrain, celui qui vend de l'huile d'olive? Genco. C'est pas moi qui l'ai dit, M. le Juge, c'est Paul Arcand au 98.5 (se rendre à 2:38)... ainsi que de nombreux lecteurs. Et même un député.
      Comment se nomme l'entreprise de la famille Tomassi? Genco. Comment se nomme l'entreprise de Vito...
      0 réactions | 0 votes
    • Khadir sur la victoire du Canadien

      L'unique député Québec solidaire, Amir Khadir, amateur de hockey, a déclaré ce matin : «La victoire du Canadien, c'est la preuve que le Capital peut être vaincu.» À Washington en plus, dans la capitale de l'Empire. Il s'est réjoui de voir que «tout Montréal était anti-capitaliste», hier soir. C'est vrai que c'était pas mal rouge au centre-ville. Mais le rouge est de nos jours utilisé par plusieurs courants politiques: les Cols rouges et le... le Parti libéral.
      L'unique député Québec solidaire, Amir Khadir, amateur de hockey, a déclaré ce matin : «La victoire...
      0 réactions | 0 votes
    • Retour de Pierre Paradis dans la «famille»?

      Je ne veux pas lancer de rumeur... mais quand j'ai interviewé le premier ministre récemment, (interview dont nous avons publié de larges extraits dans nos pages), je lui ai lancé, vers la fin de l'entretien, cette question : «Dans votre deuxième "septennat", si jamais vous en complétez un, est-ce que Pierre Paradis va redevenir ministre?» Réponse de Jean Charest: «J'ai fait quelques événements avec Pierre ces derniers mois et j'ai toujours aimé travailler avec Pierre. Ça dépend toujours de...
      Je ne veux pas lancer de rumeur... mais quand j'ai interviewé le premier ministre récemment,...
      0 réactions | 0 votes
    • Le monde est Tomassi !

      D'abord, en après-midi, Tony Tomassi a lancé un discret «M. le Parfait» (Allez écouter à 25:55, dans l'enregistrement vidéo). Basse flagornerie à l'endroit de M. Vallières? On connaît la propension de M. Tomassi à rebaptiser le président. Le virus a atteint les leaders parlementaires Dupuis et Bédard, comme on l'a fait remarquer la semaine dernière. Or, des espions me rapportent que peu après 17h, hier, Stéphane Billette, député libéral d'Huntingdon, a rebaptisé le président «M. le Projet»....
      D'abord, en après-midi, Tony Tomassi a lancé un discret «M. le Parfait» (Allez écouter à 25:55,...
      0 réactions | 0 votes
    • Des tomasseries, «à vue d'oeil et aux yeux fermés»

      Tony Tomassi a reculé hier, sur la façon dont les places en garderie étaient octroyées. Mais heureusement, il n'a PAS reculé «au niveau» des tomasseries, qu'il a multipliées pour nous, ses admirateurs groupés au sein de Mots et Maux™ : «Nous avons fait le choix, comme gouvernement, M. Chartrand, de bien faire attention où les coupes seront mises en place. Le gouvernement a pris l'engagement avec la population du Québec de faire sa part avec 62 % de réduction des dépenses du gouvernement, de...
      Tony Tomassi a reculé hier, sur la façon dont les places en garderie étaient octroyées. Mais...
      0 réactions | 0 votes
    • Le «Bloc Montréalais», revers du «mystère de Québec»?

      Réalisatrice de L'Illusion tranquille, Joanne Marcotte soutient qu'il y a un «Bloc Montréalais», spécialiste pour bloquer les projets dans la métropole. Le dernier exemple en date serait le projet de l'échangeur Turcot du MTQ. Le Bloc Montréalais, ce serait en quelque sorte le revers du «mystère de Québec», incarné ces temps-ci par les Cols rouges. Autre illustration de la nouvelle ligne de fracture dominante au Québec, soit celle qui oppose lucides et solidaires. Le clivage entre...
      Réalisatrice de L'Illusion tranquille, Joanne Marcotte soutient qu'il y a un «Bloc Montréalais»,...
      0 réactions | 0 votes
    • Tomassi sort la tronçonneuse!

      EN DIRECT DU PARLEMENT : À l'entrée de l'extraordinaire conseil des ministres décontracté sur le plan de contraction des dépenses, Tony Tomassi a déclaré : «On a pris un engagement comme gouvernement de faire notre part pour la réduction des dépenses.» Quel autre organisme peut réduire les dépenses du gouvernement que le gouvernement lui-même? Le pire suit : «Le contrat qu'on a pris, c'est que le gouvernement coupe 60% de ses dépenses» Est-ce une tomasserie ou annonce-t-il la réduction de...
      EN DIRECT DU PARLEMENT : À l'entrée de l'extraordinaire conseil des ministres décontracté sur le...
      0 réactions | 0 votes
    • Le «paquebot» va-t-il changer de direction demain?

      Réunion exceptionnelle du conseil des ministres demain dimanche pour discuter de réduction de dépenses. Appliqueront-ils ce qu'évoquait Monique Gagnon-Tremblay le 1er avril, en chambre : «Il n'y a pas de petite économie, il n'y a que des économies. [...] On sait que le Québec s'en va droit dans le mur. Nous faisons un virage historique... Le Parti libéral change la direction du paquebot, M. le Président. Ça va faire des vagues... [...] on sait que ça va faire des vagues. Mais la direction...
      Réunion exceptionnelle du conseil des ministres demain dimanche pour discuter de réduction de...
      0 réactions | 0 votes
    • Un mot-valise de Jean Charest

      Hier, à la période de questions, Jean Charest a accusé la critique péquiste en matière de Justice de se livrer à une chasse aux sorcières. «C'est le maccartHÉyisme, ça, c'est un exemple flagrant d'abus de ses privilèges de députée, puis vous vivrez avec.» Josée Legault, sur Twitter, s'interroge: «Peut-être est-ce une "drôle" de combinaison entre "maccarthysme" et "monothéisme"?» Et vous, comment l'interprétez-vous, ce mot-valise?
      Hier, à la période de questions, Jean Charest a accusé la critique péquiste en matière de Justice...
      0 réactions | 0 votes
    • Jacques Dupuis intronisé dans l'ordre de la Tomasserie

      Il y a longtemps que les perronismes se sont affranchis de Jean Perron. Il en va de même, désormais, pour les tomasseries. Hier, c'était Stéphane Bédard qui rebaptisait Yvon Vallières «M. le Patron». Aujourd'hui, c'est son vis-à-vis Jacques Dupuis qui, dans un lapsus freudien —(pour reprendre le mot de Josée Legault sur Twitter) ou, encore, bastarachien— il a gratifié M. Vallières d'un «M. le Juge»; deux fois plutôt qu'une. La seconde fois, après son «M. le Juge», il a reproché à la critique...
      Il y a longtemps que les perronismes se sont affranchis de Jean Perron. Il en va de même,...
      0 réactions | 0 votes
    • Ne pas confondre «circonférence» et «diamètre»

      La ministre des Ressources naturelles, Nathalie Normandeau, disserte souvent avec transports des grandeurs d'Hydro-Québec. Hier après-midi en chambre, alors qu'elle présentait le projet de loi 84, elle a affirmé que le Québec a «le plus grand réseau de transport en Amérique du Nord, plus de 33 000 kilomètres de réseau, M. le Président. C'est trois fois la circonférence de la Terre!». Plus tard, la ministre a utilisé un droit de réplique pour se corriger : «Pas trois fois la circonférence,...
      La ministre des Ressources naturelles, Nathalie Normandeau, disserte souvent avec transports des...
      0 réactions | 0 votes
    • Stéphane Bédard obtient sa carte du club Tomassi

      EN DIRECT DE LA COLLINE PARLEMENTAIRE : En sortant de la chambre tout à l'heure, le ministre de la Famille Tony Tomassi n'était pas peu content de souligner à votre humble serviteur et non moins artisan de Mots et maux™ qu'aujourd'hui, ce n'est pas lui qui avait rebaptisé Yvon Vallières, mais bien le «leader adjoint». (En fait, M. Tomassi voulait parler du leader parlementaire péquiste, Stéphane Bédard.) Voici comment ça c'est produit : «Le Président: "Un instant! Sur une question de...
      EN DIRECT DE LA COLLINE PARLEMENTAIRE : En sortant de la chambre tout à l'heure, le ministre de la...
      0 réactions | 0 votes
    • Charest déclare «Mission accomplie!»

      Extrait du reportage de mon collègue Robert Dutrisac de ce matin : «"Mission accomplie", s'est exclamé Jean Charest dans son discours en faisant référence à l'engagement de "gérer la crise" qu'a pris son gouvernement.» Ça ne vous rappelle pas une expression célèbre?Un rappel, trouvé ici : «À l'occasion d'une conférence de presse le 10 novembre 2008 dans le cadre de la transition avec son successeur Barack Obama, le président George W. Bush a exprimé ses regrets pour cet épisode du...
      Extrait du reportage de mon collègue Robert Dutrisac de ce matin : «"Mission accomplie", s'est...
      0 réactions | 0 votes
    • Gérard Deltell révèle le destin de l'ADQ

      Le chef de l'ADQ Gérard Deltell, dans sa réplique au budget, mercredi :«Je me souviens [...] à une de mes questions à la présidente du Conseil du trésor qui a dit: "Si on ne fait rien, on s'en va dans le mur, et c'est difficile à tasser l'axe et la direction que peut avoir le paquebot, parce que le paquebot du Québec est gros." Tout à fait d'accord. Ça fait des années, nous autres à l'ADQ, qu'on s'en va dans le mur puis, si on ne fait rien, on va y rentrer dedans pas à peu près.» On comprend...
      Le chef de l'ADQ Gérard Deltell, dans sa réplique au budget, mercredi :«Je me souviens [...] à une...
      0 réactions | 0 votes
    • Quand Gendron préside

      Récemment Yvon Vallières a été absent (Il était de retour aujourd'hui après des examens de santé de routine). Les vice-présidents se sont donc succédé sur le trône, sous le crucifix. Hier, c'était au tour de François Gendron (élu député pour la première fois en 1976!), qui a «géré» la période de questions d'une main de maître. Tout a commencé par une sympathique bourde : «—"Alors, chers collègues, veuillez vous asseoir. On vous souhaite un bon mercredi. [...]". —Des voix: "Et le...
      Récemment Yvon Vallières a été absent (Il était de retour aujourd'hui après des examens de santé de...
      0 réactions | 0 votes
    • «Empuantir»

      Le mot juste du jour, c'est Michel David qui l'emploie ce matin: «...alors qu'il laisse les odeurs de corruption empuantir l'atmosphère depuis des mois.» Empuantir, selon le Trésor de la langue française informatisé: «Infecter d'une odeur fétide.» «Alors commencèrent d'apparaître les chancres et les ulcères. Et voici que le campement commença d'empuantir l'air. Mon père craignait la peste», Antoine de Saint-Exupéry, Citadelle, 1944, p. 551.Suite de la définition: Emploi pronom. à sens...
      Le mot juste du jour, c'est Michel David qui l'emploie ce matin: «...alors qu'il laisse les odeurs...
      0 réactions | 0 votes
    • Charest et le retour de Marx

      C'est un véritable petit Devoir de philo que nous offre Frédéric Châtillon, professeur de philosophie au Collège de Rosemont ce matin, dans nos pages, avec un texte intitulé «De Bellemare à Marx». Vous remarquerez que la section Devoir de philo, sur notre site, a été restaurée. Merci à Paul Cauchon et Benoît Munger, les grands patrons du site web du Devoir.
      C'est un véritable petit Devoir de philo que nous offre Frédéric Châtillon, professeur de...
      0 réactions | 0 votes
    • Juge et... partis

      Dans la conférence de presse de Pauline Marois tout à l'heure, j'ai tenté un mot d'esprit, puisqu«Vous dites qu'il est juge et parti?»c'est l'accusé qui nomme le juge!»
      Dans la conférence de presse de Pauline Marois tout à l'heure, j'ai tenté un mot d'esprit,...
      0 réactions | 0 votes
    • Nathalie Normandeau fait une bonnardellerie

      Envoyée au front par le gouvernement pour attaquer son ancien collègue Marc Bellemare, Nathalie Normandeau est très fâchée. Et quand elle est très fâchée, la vice-première ministre a tendance à faire... des bonnardelleries. Exemple: «Marc Bellemare ne peut pas se substituer au-dessus des lois», entendu ce matin à Radio-Canada. Dans ses interventions, elle utilise l'expression «agenda de Marc Bellemare». En français, agenda, c'est un «carnet prédaté sur lequel on peut noter les choses à faire...
      Envoyée au front par le gouvernement pour attaquer son ancien collègue Marc Bellemare, Nathalie...
      0 réactions | 0 votes
    • Lise Bissonnette sur le journalisme politique d'aujourd'hui

      J'ai fait un trop court compte rendu, cette semaine, d'une grande conférence de l'ancienne directrice du Devoir et ex-p.-d.g. de BAnQ au sujet du journalisme politique aujourd'hui. La vidéo de cette conférence est maintenant disponible sur le site web de l'Assemblée nationale. Certains ont trouvé très dure son expression «communauté de placoteux», pour désigner ceux qui commentent les textes sur les sites web comme ce carnet, Twitter ou Facebook. Elle parlait aussi de «ligne ouverte web»....
      J'ai fait un trop court compte rendu, cette semaine, d'une grande conférence de l'ancienne...
      0 réactions | 0 votes
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.