Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous
    C'était bien mieux dans le temps Il est paradoxal qu'un outil aussi postmoderne que le blogue serve à diffuser une certaine nostalgie? Pas grave, on s'assume. Jean Dion, irrécupérable supporter du passé, se penche sur le temps qui fuit, inexorablement.

    Archives d'avril 2010 Flux RSS du blogue C'était bien mieux dans le temps

    La politique, les grands enjeux de société, la culture, les voyages, et même le sport, voilà autant de sujets qui intéressent les blogueurs du Devoir. Chacun dans leur genre, ils jettent un regard différent sur l’actualité. Les blogues du Devoir sont coordonnés par l’équipe du Devoir.com.



    • Le gardien qui rend gaga

      Si vous voulez arrêter le progrès, vous devrez sans doute faire appel à un dénommé Jaroslav Halak. Voyez, on peut même faire en sorte que Lady Gaga chante les vertus du 41 dans une refonte de son méga-succès Bad Romance. À quand l'entrée du Slovaque dans la liste des personnes les plus influentes au monde du magazine Time?En passant, Lady Gaga sera au Centre Bell en juin. Halak? Moins sûr...
      Si vous voulez arrêter le progrès, vous devrez sans doute faire appel à un dénommé Jaroslav Halak....
      0 réactions | 0 votes
    • Casseau Superstar

      Les exploits réalisés par Jaroslav Halak lundi vous rappellent un peu quelque chose? Le 5 mai 1986, Canadien débarque à Manhattan pour affronter les Rangers à Madison Square Garden. C'est le match #3 de la série demi-finale, que Montréal domine déjà 2-0. Ce soir-là, la marque est égale 3-3 après le temps réglementaire, et un dénommé Patrick Roy, une recrue de 20 ans qui a un bagage de 60 joutes dans la Ligue nationale, décide de tout simplement voler la victoire. Après avoir sorti les Rangers...
      Les exploits réalisés par Jaroslav Halak lundi vous rappellent un peu quelque chose? Le 5 mai 1986,...
      0 réactions | 0 votes
    • Avec pas de machine

      Difficile de dire quelles équipes au juste s'affrontent dans ce match de 1929, mais les 12 dernières secondes de cette vidéo nous permettent de voir comment on procédait avant l'apparition de la Zamboni... Capoté!
      Difficile de dire quelles équipes au juste s'affrontent dans ce match de 1929, mais les 12 dernières...
      0 réactions | 0 votes
    • LE but

      C'est l'un des buts les plus célèbres de l'histoire du hockey, et une image impérissable. Le 10 mai 1970, les Bruins de Boston accueillent les Blues de St. Louis au vieux Garden pour le match #4 de la série finale. Boston mène la série 3-0.C'est 3-3 à l'issue du temps réglementaire. La prolongation n'aura pas duré longtemps. Bobby Orr, profondément avancé en zone adverse, refile le caoutchouc à Derek Sanderson posté derrière le filet, qui le lui remet aussitôt. Orr lance et déjoue le gardien...
      C'est l'un des buts les plus célèbres de l'histoire du hockey, et une image impérissable. Le 10 mai...
      0 réactions | 0 votes
    • Un autre miracle

      Si vous êtes encore sous le choc de l'effondrement du Canadien samedi soir, consolez-vous en vous disant que cela arrive aux meilleurs...Le 10 avril 1982, les Kings de Los Angeles reçoivent les Oilers d'Edmonton à l'occasion du troisième match de leur série 3 de 5 au premier tour éliminatoire. Les Oilers, qui ont récolté 111 points en saison régulière contre 63 pour les Kings, sont largement favoris pour enlever les honneurs. Los Angeles a gagné la première rencontre, Edmonton la deuxième.Ce...
      Si vous êtes encore sous le choc de l'effondrement du Canadien samedi soir, consolez-vous en vous...
      0 réactions | 0 votes
    • Le détail en détail

      Tenez, une idée comme ça, on va profiter de la tenue des séries minatoires pour l'obtention de la Stanley pour se rappeler quelques souvenirs du terroir en la matière.Premier épisode, je vous parle d'un temps que les moins de 20 ans, etc. 1993: la dernière conquête par Canadien. Cette année-là, le CH avait successivement écarté de son chemin les Nordiques de Québec, les Sabres de Buffalo, les Islanders de New York et les Kings de Los Angeles pour mettre la main sur sa 24e coupe, remportant au...
      Tenez, une idée comme ça, on va profiter de la tenue des séries minatoires pour l'obtention de la...
      0 réactions | 0 votes
    • Il ne s'en fait plus des comme lui

      J'ai eu le plaisir de rencontrer Michel Chartrand à quelques reprises, et l'immense privilège de passer toute une journée en sa compagnie lors de la campagne électorale de 1998, alors qu'il s'était présenté comme candidat indépendant dans Jonquière face à Lucien Bouchard. (Il avait récolté près de 15 % des voix.) Il ne devait s'agir que d'un entretien d'une heure au déjeuner, mais à la fin, il m'avait dit «suis-moi, tu vas voir que le vieux peut encore se grouiller le cul». De mémoire, c'est...
      J'ai eu le plaisir de rencontrer Michel Chartrand à quelques reprises, et l'immense privilège de...
      0 réactions | 0 votes
    • La vie comme jeu

      C'est un truc qui m'a toujours tourné dans la tête: que serait la réalité si elle se déroulait comme dans un jeu vidéo? Patrick Jean a songé à la même chose, et cela donne cette animation tout à fait époustouflante. À visionner plein écran. (Merci à la Clique du Plateau d'avoir signalé l'existence de ce bijou.)AJOUT: Merci Hassan I-Sabbah de la correction.
      C'est un truc qui m'a toujours tourné dans la tête: que serait la réalité si elle se déroulait comme...
      0 réactions | 0 votes
    • De la grosse balle

      Le baseball est enfin revenu, ce qui ne peut que mettre de la chaleur dans nos cœurs. Et s'il reste encore six longs mois d'action, on a peut-être déjà assisté au jeu défensif de l'année, gracieuseté du lanceur des White Sox de Chicago Mark Buehrle. (Merci, je l'ai dans mon pool...)En passant, s'agissant des White Sox, on se souvient avec amours, délices et orgues de la belle époque où le propriétaire Bill Veeck tentait par tous les moyens d'attirer du monde avec cent mille folies. Parmi...
      Le baseball est enfin revenu, ce qui ne peut que mettre de la chaleur dans nos cœurs. Et s'il reste...
      0 réactions | 0 votes
    • On aura tout vu

      Il y a de ces occurrences qu'on n'oublie jamais et dont on se souvient à jamais de l'endroit où on se trouvait lorsqu'elles se sont produites. La rubrique Où donc étais-je tu? veut rendre hommage à ces moments rien moins que mémorisés dans le mental collectif. Noble projet en vérité.On commence donc, en ce Vendredi saint, avec la bataille générale du 20 avril 1984 lors du match opposant Canadien à Nordiques. C'était quelque chose, messieurs dames, du genre qu'on ne voit plus aujourd'hui parce...
      Il y a de ces occurrences qu'on n'oublie jamais et dont on se souvient à jamais de l'endroit où on...
      0 réactions | 0 votes
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.