Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    C'était bien mieux dans le temps Il est paradoxal qu'un outil aussi postmoderne que le blogue serve à diffuser une certaine nostalgie? Pas grave, on s'assume. Jean Dion, irrécupérable supporter du passé, se penche sur le temps qui fuit, inexorablement.

    Archives de février 2010 Flux RSS du blogue C'était bien mieux dans le temps

    La politique, les grands enjeux de société, la culture, les voyages, et même le sport, voilà autant de sujets qui intéressent les blogueurs du Devoir. Chacun dans leur genre, ils jettent un regard différent sur l’actualité. Les blogues du Devoir sont coordonnés par l’équipe du Devoir.com.



    • Canada-États-Unis, dans le temps...

      28 février 2010 01h15 | Jean Dion | C'était bien mieux dans le temps
      Sous les yeux d'Adolf Hitler, le Canada et les États-Unis s'affrontent lors du dernier match du tournoi de hockey olympique à Garmisch-Partenkirchen, en 1936. Le Canada l'emporte 1-0, ce qui permet à... la Grande-Bretagne de décrocher la médaille d'or. L'équipe britannique comprend un seul joueur né au Canada, mais la plupart de ses effectifs ont grandi et ont joué dans le berceau du hockey. Il s'agit du deuxième podium de l'histoire pour la Grande-Bretagne au hockey sur glace, après le bronze...
      Sous les yeux d'Adolf Hitler, le Canada et les États-Unis s'affrontent lors du dernier match du...
      0 réactions | 0 votes
    • O'Katarinabellatsointsoin

      26 février 2010 02h01 | Jean Dion | C'était bien mieux dans le temps
      Qui donc peut bien avoir oublié la belle Katarina Witt? Aux Jeux de Calgary en 1988, la grande patineuse est-allemande, qui a déjà séduit tout le monde avec son sourire, épate la galerie en livrant un parcours sans faille au programme libre sur la musique de l'opéra Carmen de Georges Bizet. Cela lui vaut une deuxième médaille d'or consécutive puisqu'elle était aussi montée sur la plus haute marche du podium à l'âge de 18 ans seulement, quatre ans plus tôt à Sarajevo. Dans toute l'histoire,...
      Qui donc peut bien avoir oublié la belle Katarina Witt? Aux Jeux de Calgary en 1988, la grande...
      0 réactions | 0 votes
    • Un long règne s'amorce

      24 février 2010 22h50 | Jean Dion | C'était bien mieux dans le temps
      Arrivée dans le mouvement olympique en 1952, l'URSS participe à ses premiers Jeux d'hiver à Cortina d'Ampezzo, en Italie, en 1956. Elle fait un carton dès le départ, terminant au sommet du classement des médailles avec 16, et remporte l'or au hockey. C'est le début d'une longue domination qui verra le pays, avec ses «faux amateurs», conquérir le titre olympique huit fois en 10 tentatives (si on inclut l'Équipe unifiée de 1992) et ne jamais rater le podium.Cette vidéo montre des extraits des...
      Arrivée dans le mouvement olympique en 1952, l'URSS participe à ses premiers Jeux d'hiver à Cortina...
      0 réactions | 0 votes
    • Wunderbar

      23 février 2010 20h28 | Jean Dion | C'était bien mieux dans le temps
      Aux Jeux de St-Moritz en 1948, le Suédois Ake Seyffarth remporte la médaille d'or du 10 000 mètres de patinage de vitesse longue piste avec un chrono de 17 min 26 sec 3, à deux secondes du record olympique de l'époque. Pour se donner une idée du chemin parcouru, Seyffarth terminerait aujourd'hui à près de... cinq minutes de la marque mondiale, établie en 2007 par le Néerlandais Sven Kramer: 12 min 41 sec 69. À noter le bon vieux chronomètre manuel...
      Aux Jeux de St-Moritz en 1948, le Suédois Ake Seyffarth remporte la médaille d'or du 10 000 mètres...
      0 réactions | 0 votes
    • Fortuna fortuné

      23 février 2010 01h44 | Jean Dion | C'était bien mieux dans le temps
      Aux Jeux de Sapporo en 1972, un jeune homme sort de nulle part pour causer l'une des plus grosses surprises de l'histoire de sa discipline. Le Polonais Wojciech Fortuna, 19 ans, effectue un premier saut de 111 mètres du grand tremplin qui lui permettra, en dépit d'un deuxième envol beaucoup plus modeste, de décrocher le titre olympique. Il s'agit de la seule médaille d'or de la Pologne aux Jeux d'hiver à ce jour. 6e au petit tremplin à Sapporo, Fortuna n'avait jamais fait mieux qu'une 18e...
      Aux Jeux de Sapporo en 1972, un jeune homme sort de nulle part pour causer l'une des plus grosses...
      0 réactions | 0 votes
    • Croyez-vous aux miracles?

      21 février 2010 22h54 | Jean Dion | C'était bien mieux dans le temps
      Le 22 février 1980, il y a 30 ans jour pour jour lundi, survient l'un des moments les plus improbables de toute l'histoire du sport. Dans l'amphithéâtre de Lake Placid, les États-Unis affrontent l'URSS dans leur avant-dernier match du tournoi à la ronde de hockey. D'un côté, une bande de collégiens, dirigés par Herb Brooks, inconnus mais inspirés; de l'autre, la plus puissante machine de hockey au monde. Inspirés? Les Américains l'emportent 4-3 et, après une victoire ultime contre la...
      Le 22 février 1980, il y a 30 ans jour pour jour lundi, survient l'un des moments les plus...
      0 réactions | 0 votes
    • Hasek et mat

      20 février 2010 23h49 | Jean Dion | C'était bien mieux dans le temps
      En 1998 à Nagano, les joueurs professionnels de la Ligue nationale de hockey sont admis aux Jeux olympiques pour la première fois. Le gardien Dominik Hasek, alors avec les Sabres de Buffalo, connaît un tournoi phénoménal et, à la surprise générale, conduit la République tchèque à la médaille d'or. Avec son style bien à lui — «le style libre» pour reprendre l'expression de Gilles Tremblay —, le Dominator n'accorde que 6 buts en 6 matchs et s'offre coup sur coup le Canada en demi-finale (2-1...
      En 1998 à Nagano, les joueurs professionnels de la Ligue nationale de hockey sont admis aux Jeux...
      0 réactions | 0 votes
    • Le premier boss des bosses

      19 février 2010 23h28 | Jean Dion | C'était bien mieux dans le temps
      Aux Jeux d'hiver de 1992 à Albertville, le Français Edgar Grospiron remporte chez lui, sous une neige abondante, l'épreuve des bosses. Le ski acrobatique fait alors son entrée en compétition officielle, alors que les sauts sont encore en démonstration, de même que le ballet à ski, dont ce sera la seule présentation. À Albertville, Jean-Luc Brassard termine en 7e place, lui qui gagnera l'or deux ans plus tard à Lillehammer. Il y a trois semaines, Grospiron, aujourd'hui âgé de 40 ans, a été...
      Aux Jeux d'hiver de 1992 à Albertville, le Français Edgar Grospiron remporte chez lui, sous une...
      0 réactions | 0 votes
    • Fantaisie sur glace

      18 février 2010 22h19 | Jean Dion | C'était bien mieux dans le temps
      Quelques mois avant les Jeux olympiques de Berlin qui passeront à l'histoire par les bons soins de Jesse Owens, l'Allemagne reçoit les Jeux d'hiver à Garmisch-Partenkirchen en 1936. En patinage artistique, le couple formé de Maxi Herber et Ernst Baier, représentant le pays hôte, remporte la médaille d'or (Baier gagne aussi l'argent en solo). On peut prendre la mesure de l'évolution de la discipline sur trois quarts de siècle en comparant ce qu'on voit dans cette vidéo à ce qui se fait des nos...
      Quelques mois avant les Jeux olympiques de Berlin qui passeront à l'histoire par les bons soins de...
      0 réactions | 0 votes
    • Deutsche Demokratische Republik

      17 février 2010 23h12 | Jean Dion | C'était bien mieux dans le temps
      Ah, le bon vieux temps de cette manufacture d'athlètes qu'était l'Allemagne de l'Est... Aux Jeux de Sarajevo, en 1984, la République «démocratique» allemande, 16 millions d'habitants, avait chauffé la puissante URSS en remportant une seule médaille de moins (24 contre 25) et avait conquis le plus grand nombre de titres olympiques avec neuf. Deux de ceux-là avaient été réalisés en bobsleigh, les équipages de deux et de quatre menés par Wolfgang Hoppe. (À noter, l'autre bob est-allemand avait...
      Ah, le bon vieux temps de cette manufacture d'athlètes qu'était l'Allemagne de l'Est... Aux Jeux de...
      0 réactions | 0 votes
    • Balais et brosses

      16 février 2010 23h30 | Jean Dion | C'était bien mieux dans le temps
      Le curling figurait au programme officiel des premiers Jeux olympiques d'hiver, à Chamonix en 1924, mais il n'y est pas resté longtemps. On le retrouve comme sport de démonstration à Lake Placid, en 1932, puis il disparaît pendant plus d'un demi-siècle. En démonstration en 1988 et 1992, il redevient discipline à plein titre en 1998, à Nagano.On peut voir ici à quoi ressemblait le curling en 1924. Hé, il était même possible d'y jouer la pipe au bec...
      Le curling figurait au programme officiel des premiers Jeux olympiques d'hiver, à Chamonix en 1924,...
      0 réactions | 0 votes
    • Du beau linge

      15 février 2010 22h41 | Jean Dion | C'était bien mieux dans le temps
      Le Comité international olympique n'avait pas inclus de sports d'hiver au programme initial des Jeux modernes, mais en 1908, les organisateurs des Jeux de Londres décident de présenter du patinage artistique, un sport très populaire en Grande-Bretagne. Les épreuves ont lieu en octobre.Pour des raisons qui ne regardent que vous, vous admirez les tenues vestimentaires des patineuses et patineurs de nos jours? Voici comment ils s'habillaient en 1908. Il s'agit de Madge et Edgar Syers, légitimes...
      Le Comité international olympique n'avait pas inclus de sports d'hiver au programme initial des Jeux...
      0 réactions | 0 votes
    • Bob bob bob (bis)

      15 février 2010 01h03 | Jean Dion | C'était bien mieux dans le temps
      L'image ne provient pas des Jeux olympiques d'hiver, mais elle permet de constater à quoi ressemblait un bobsleigh à la belle époque. On remarquera que les occupants portent un casque similaire à celui qu'utilisaient les joueurs de football dans les années 1920 et 1930.
      L'image ne provient pas des Jeux olympiques d'hiver, mais elle permet de constater à quoi...
      0 réactions | 0 votes
    • Bob bob bob

      14 février 2010 19h54 | Jean Dion | C'était bien mieux dans le temps
      Tenez, une pittoresque descente de bobsleigh aux Jeux de 1932, à Lake Placid. Le bob à quatre des États-Unis a remporté la médaille d'or, devançant un autre quatuor américain et l'équipage allemand.
      Tenez, une pittoresque descente de bobsleigh aux Jeux de 1932, à Lake Placid. Le bob à quatre des...
      0 réactions | 0 votes
    • En ces temps-là

      13 février 2010 00h12 | Jean Dion | C'était bien mieux dans le temps
      À quoi ça ressemblait, les cérémonies d'ouverture des premiers Jeux olympiques d'hiver à Chamonix en 1924, mononcle Chose? À ceci. Notez, vers la 40e seconde, le bobsleigh, suivi des balais des joueurs de curling...
      À quoi ça ressemblait, les cérémonies d'ouverture des premiers Jeux olympiques d'hiver à Chamonix en...
      0 réactions | 0 votes
    • En noir et blanc

      12 février 2010 23h52 | Jean Dion | C'était bien mieux dans le temps
      Une galerie photo intéressante sur les Jeux d'hiver de 1924. On soulignera la présence de la patrouille militaire, l'ancêtre du biathlon. La principale différence? En patrouille, les concurrents devaient porter un sac à dos. La patrouille a été au programme officiel des Jeux en 1924, puis fut sport de démonstration en 1928, 1936 et 1948. Le biathlon est entré aux Jeux en 1960.On voit aussi en première photo la patineuse artistique norvégienne Sonja Henie, l'une des plus grandes vedettes de...
      Une galerie photo intéressante sur les Jeux d'hiver de 1924. On soulignera la présence de la...
      0 réactions | 0 votes
    • L'aigle qui volait bas

      12 février 2010 20h43 | Jean Dion | C'était bien mieux dans le temps
      Calgary 1988, c'est aussi, bien entendu, le Britannique Eddie «The Eagle» Edwards. Sans doute le pire sauteur à ski de l'histoire olympique, Edwards a terminé au dernier rang des deux épreuves auxquelles il a pris part, atrocement loin derrière... l'avant-dernier concurrent (il est désigné dans ce classement sous son véritable nom, Michael Edwards). Cela ne l'a pas empêché, au contraire, de devenir immensément populaire. Sa présence n'a cependant pas plu à plusieurs de ses adversaires, qui...
      Calgary 1988, c'est aussi, bien entendu, le Britannique Eddie «The Eagle» Edwards. Sans doute le...
      0 réactions | 0 votes
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.