Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    Mots et maux de la politique Éditorialiste et responsable des débats d'idées, Antoine Robitaille scrute les mots et expressions qui sortent de la bouche des acteurs de la classe politique.
    Il a aussi la responsabilité du Devoir de philo, une série de textes inspirés des idées des grands philosophes.

    Archives de novembre 2008 Flux RSS du blogue Mots et maux de la politique

    La politique, les grands enjeux de société, la culture, les voyages, et même le sport, voilà autant de sujets qui intéressent les blogueurs du Devoir. Chacun dans leur genre, ils jettent un regard différent sur l’actualité. Les blogues du Devoir sont coordonnés par l’équipe du Devoir.com.



    • Des Gaulois?

      Depuis qu'il l'a dit au débat, Jean Charest le répète sans cesse: avec lui au pouvoir, nous serons des «Gaulois» face à la tempête économique appréhendée. Mais ces ancêtres desquels le chef libéral s'inspire appartiennent toutefois à l'univers de la bande-dessinée. Car il n'y a que dans Asterix où toute la Gaule n'a PAS été conquise. Suffit de lire Jules César : «Toute la Gaule étant soumise, César, qui avait passé l'été précédent à faire la guerre sans la moindre interruption, désirait que...
      Depuis qu'il l'a dit au débat, Jean Charest le répète sans cesse: avec lui au pouvoir, nous serons...
      0 réactions | 0 votes
    • Moment attachant au sujet des «menottes»

      Ah, les menottes! Ce matin, l'incroyable Martin Ouellet, de la Presse canadienne, questionnait le premier ministre au sujet de sa déclaration alambiquée d'hier soir dans laquelle il disait «enlevons les menottes que Mme Marois a d’attachées à ses mains»... Martin Ouellet : «Même en campagne électorale, les mots ont un sens. Quand on parle de menottes, à part ceux qui en tirent du plaisir personnel, c'est généralement assez contraignant...» Éclat de dire général. Le chef libéral s'esclaffe et...
      Ah, les menottes! Ce matin, l'incroyable Martin Ouellet, de la Presse canadienne, questionnait le...
      0 réactions | 1 votes
    • Déclaration incompréhensible de M. Charest

      Grand rassemblement à Laval. 1500 personnes en liesse. Le chef libéral arrive. Ses troupes lui réservent un triomphe. Et là il prononce un discours. Il monte le ton, crescendo. Et ça se termine... sur une phrase INCOMPRÉHENSIBLE!!! «Mme Marois nous dit dans le même débat d'hier : "Elle dit : j’ai les mains attachées par le mouvement de la souveraineté". Chers amis, les Québécois ont un choix à faire le 8 décembre prochain. Le choix que je vous propose est le suivant. Détachons-nous les mains...
      Grand rassemblement à Laval. 1500 personnes en liesse. Le chef libéral arrive. Ses troupes lui...
      0 réactions | 0 votes
    • Après l'intelligentsia, le «punditariat»

      On parlait jadis d'intelligentsia de façon très générale : «ensemble des intellectuels — d'un pays ou d'un groupe», dit le Trésor. Mais avec la fonctionnarisation des intellectuels en «universitaires» toujours à la recherche de subventions de recherche (et qui, souvent pour cette raison, ont tendance à se taire), on a assisté à la montée d'une classe parallèle, le «punditariat», néologisme rigolo recensé par le merveilleux site WordSpy. Les «pundits» sont ces commentateurs omniprésents,...
      On parlait jadis d'intelligentsia de façon très générale : «ensemble des intellectuels — d'un pays...
      0 réactions | 0 votes
    • Pub électorale renversante de Charest sur la santé de 1998

      Toujours sur le formidable site de La Société du patrimoine politique du Québec, il faut revoir cette publicité de 1998 où Jean Charest marchait sur un fond de couloir d'hôpital renversé. Il reprochait au PQ d'avoir mis «le réseau de la santé à l'envers» et promettait, lui, de le remettre «à l'endroit». Quand je vois un truc du genre, je m'imagine toujours avec hilarité la réunion où on a pris une telle décision. «—Ça nous prend des images simples, Roger! —Et si on le faisait marcher dans...
      Toujours sur le formidable site de La Société du patrimoine politique du Québec, il faut revoir...
      0 réactions | 0 votes
    • OUI, le PLQ s'inspire du PQ de 1970

      Les «publicitaires» du Parti libéral, pour reprendre le terme de Mario Dumont (alors qu'il faudrait dire «publicistes») se sont manifestement inspirés de l'affiche péquiste de 1970. J'ai trouvé cette image sur le formidable site de La Société du patrimoine politique du Québec, qui mérite une visite.
      Les «publicitaires» du Parti libéral, pour reprendre le terme de Mario Dumont (alors qu'il faudrait...
      0 réactions | 0 votes
    • Des hauts et des bas

      Mot d'un organisateur adéquiste qui a présenté Mario Dumont hier matin à Saint-Eustache, capté par une collègue: «Voici un homme qui m'a fait vibrer de haut et de bas et qui me fait vibrer actuellement dans cette campagne: Mario Dumont!» Aïe.
      Mot d'un organisateur adéquiste qui a présenté Mario Dumont hier matin à Saint-Eustache, capté par...
      0 réactions | 0 votes
    • «Il va en manger une maudite»

      Dans le sketch de l'émission Dieu merci à TVA, Mario Dumont improvise un boxeur et à un moment donné, on a l'impression qu'il commente son propre score à venir: «Il va en manger une maudite.» C'est un grand moment de télé prévu pour le 23 novembre. Un indiscret m'a envoyé un lien sur un site de TVA pour le voir en primeur.
      Dans le sketch de l'émission Dieu merci à TVA, Mario Dumont improvise un boxeur et à un moment...
      0 réactions | 0 votes
    • Mario est bon pour «faire accroire» des choses: c'est Marie-Claude qui le dit!

      Le chef adéquiste a dit ce matin à la radio que sa «conjointe a sauté dans la campagne». Elle donnait d'ailleurs une interview au 93.3 à Québec lundi après-midi. Quand l'animateur lui a demandé de révéler aux auditeurs un aspect méconnu de Mario Dumont, Mme Barrette a répondu: «Il est très moqueur avec les gens. Tellement des fois qu'il peut faire accroire à quelqu'un [par exemple] qu'il a vu un film. Il va parler d'un film et dire "oui je l'ai vu" et en parler pendant huit minutes et la...
      Le chef adéquiste a dit ce matin à la radio que sa «conjointe a sauté dans la campagne». Elle...
      0 réactions | 0 votes
    • L'ADQ et la «poêlonne»

      Mario Dumont est fâché contre le Devoir. «Je suis un petit peu choqué de la façon dont le Devoir a construit sa une ce matin. En annonçant quasiment que la campagne est finie. Alors que moi je pense que la campagne n'est pas commencée dans la réalité», a déclaré Mario Dumont, ce matin, à C'est bien meilleur le matin. M. Dumont, nous posons une question! «Les jeux sont-ils faits?» Il y a eu pire déclaration dans les médias au sujet du caractère inamovible de la campagne. Pensons à Jean...
      Mario Dumont est fâché contre le Devoir. «Je suis un petit peu choqué de la façon dont le Devoir a...
      0 réactions | 1 votes
    • Soit dit en passant, M. Dumont

      Bien que Mario Dumont revendique la «différence adéquiste», on dirait que Jean Charest déteint sur lui. «Au niveau» des tics de langage, s'entend. Car de plus en plus, de discours en discours, Mario Dumont multiplie les «soit dit en passant». J'imagine très bien M. Charest badinant à ce sujet : «Le PQ me vole mon programme à moi. Et Mario Dumont, lui, mon "soit dit en passant" à moi.»
      Bien que Mario Dumont revendique la «différence adéquiste», on dirait que Jean Charest déteint sur...
      0 réactions | 0 votes
    • Y a-t-il un comté laid?

      À chaque fois que Mario Dumont arrive à un nouvel endroit, il dit «que je suis don' content d'être dans votre beau comté». Ci-joint, une photo d'un «beau comté», mais d'une autre nature.
      À chaque fois que Mario Dumont arrive à un nouvel endroit, il dit «que je suis don' content d'être...
      0 réactions | 0 votes
    • Vive les aptonymes!

      Vous connaissez les aptonymes? C'est une manière savante, popularisée par André Bougaïeff de l'UQTR, de parler des noms prédestinés. Jean Bienvenue, par exemple, a été ministre de l'Immigration du Québec. Pierre Plouffe? Champion de ski nautique. Line Beauchamp est ministre de l'Environnement dont les paysages sont une des préoccupations. Dans le mouvement environnemental, on savait que Daniel Green était l'éternel président de la Société pour vaincre la pollution. Et voilà qu'on me signale...
      Vous connaissez les aptonymes? C'est une manière savante, popularisée par André Bougaïeff de...
      0 réactions | 0 votes
    • Trois mandats? J'ai écrit ça, moi?

      En décembre 2005, lorsque j'avais repris, en titre d'un article, une blague de Jean Charest —«J'ai fait un plan sur environ trois mandats»— jamais je ne me serais attendu à ce que ça devienne trois ans plus tard une réalité. Tout allait si mal pour lui à l'époque ! Lui-même disait : «Je vous sens sceptiques, mais je veux juste vous dire que vous étiez encore plus sceptiques que ça au mois de juin 2002, hein?» Vous me direz que "ce n'est pas encore fait", mais ça s'en va vers ça à vitesse...
      En décembre 2005, lorsque j'avais repris, en titre d'un article, une blague de Jean Charest —«J'ai...
      0 réactions | 0 votes
    • Françoise David, utoptimiste ou lutopiste?

      La co-porte-parole de Québec solidaire, Françoise David, admet percevoir la colère de la population à l'égard de la présente campagne «non désirée». Je l'ai interviewée un peu trop tard hier pour l'ajouter à notre texte de ce matin. Je n'ai pu m'empêcher de parler du formidable lapsus de son co-porte-parole Amir Khadir, «pessicysme», qui m'a inspiré le néologisme de «pessynisme» pour décrire la lassitude électorale actuelle.Mme David, elle, croit toutefois que ce ras-le-bol se surmonte assez...
      La co-porte-parole de Québec solidaire, Françoise David, admet percevoir la colère de la population...
      0 réactions | 0 votes
    • L'autonobus en panne

      Suite des malheurs de l'ADQ que je n'ai pas eu le temps de raconter ici : l'autonobus des journalistes des médias écrits et radiophoniques est tombé en panne mercredi soir. Quand tout va mal... (Photo: Dumont présentant sa position contre la réforme de l'éducation, Saint-Hyacinthe, mardi)
      Suite des malheurs de l'ADQ que je n'ai pas eu le temps de raconter ici : l'autonobus des...
      0 réactions | 0 votes
    • «Pessicysme» ou «pessynisme»? à la recherche du mot-valise de l'époque

      Le «pessicysme», vous connaissez? Certainement pas, c'est un lapsus du «co-porte-parole» de Québec solidaire, Amir Khadir, selon ce que m'a rapporté mon collègue Fabien Deglise. C'est presque un mot-valise. Ces mots me passionnent. «Motel», contraction de motorway et hotel, en est un très connu. Voulant dire que Barack Obama avait lutté, par sa seule présence, contre le pessimisme et le cynisme à la fois, M. Khadir a parlé de «pessicysme». «QS propose [...] de mettre le pessimisme et le...
      Le «pessicysme», vous connaissez? Certainement pas, c'est un lapsus du «co-porte-parole» de Québec...
      0 réactions | 0 votes
    • Résumé illustré de ma campagne dans l'«autonobus»

      Plusieurs collègues ont fait remarquer que l'Internet n'est vraiment pas autonome à bord du bus des journalistes qui suivent l'ADQ. Ça fait sept jours qu'on rage, dans les deux langues officielles. Alors comment nommer ce bus? Le bus sans sans fil? Les orphelins du wifi? La trottinette sans fil? L'autonobus débranché? La caravane unplugged? Il paraît qu'on aura le droit à une présentation complète du problème, de ses sources et des solutions, cet après-midi. Ce qu'on veut, c'est de...
      Plusieurs collègues ont fait remarquer que l'Internet n'est vraiment pas autonome à bord du bus des...
      0 réactions | 0 votes
    • Dumont fait-il du «palinisme»?

      Créatifs, les lecteurs! Un d'entre eux soutient, au bas de mon texte de ce matin, que Mario Dumont fait du «palinisme», terme dérivé du patronyme de la candidate défaite à la vice-présidence des États-Unis, Sarah Palin. Ce qui semble peu flatteur... Le néologisme a été forgé ces dernières semaines chez nos voisins du sud et semble pouvoir désigner plusieurs choses: entre autres, populisme nouveau genre. Voir une des définitions, ici. Dans le New York Times, Roger Cohen définit le palinisme...
      Créatifs, les lecteurs! Un d'entre eux soutient, au bas de mon texte de ce matin, que Mario Dumont...
      0 réactions | 0 votes
    • Les tics de langage des chefs

      C'est un vrai virus que je risque de vous transmettre. Dès qu'on prête l'oreille une fois, on peut être atteint. Les chefs ont des tics de langage et nous, les journalistes, qui sommes forcés de les écouter constamment, on ne peut s'empêcher de les repérer. Jean Charest se saoule de «à moi», comme dans cette phrase célèbre du lendemain d'élection 2007 : «À mes yeux à moi, c'est à moi à qui revient la première responsabilité.» Pauline Marois multiplie......les «à cet égard» : «Donc, ça ne...
      C'est un vrai virus que je risque de vous transmettre. Dès qu'on prête l'oreille une fois, on peut...
      0 réactions | 0 votes
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.