Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!

    Blogues Flux RSS des blogues du Devoir

    La politique, les grands enjeux de société, la culture, les voyages, et même le sport, voilà autant de sujets qui intéressent les blogueurs du Devoir. Chacun dans leur genre, ils jettent un regard différent sur l’actualité. Les blogues du Devoir sont coordonnés par l’équipe du Devoir.com.



      Les futurs paradoxes de la rue Sainte-Catherine Ouest

      15 septembre 2014 16h50 | Frédérique Doyon | Le blogue urbain
      Priorité aux piétons, mais plus de stationnement aussi. C'est le paradoxe qui se dégage de la première phase de consultation pour le réaménagement de la rue Sainte-Catherine Ouest.
      Priorité aux piétons, mais plus de stationnement aussi. C’est le paradoxe qui se dégage de la première phase de consultation pour le réaménagement de la rue Sainte-Catherine Ouest.
      2 réactions | 3 votes
      Montréal s'attire cette fois les faveurs de <em>Bicycling</em> en raison de sa flotte de 5000 vélos en libre-service et, notamment, de sa longue piste aménagée rue de Maisonneuve.

      Bicycling hisse Montréal en 6e place des meilleures villes-amies du vélo au monde

      10 septembre 2014 12h30 | Isabelle Paré | Le blogue urbain
      Ces derniers mois, les accidents mortels et nombreux heurts entre cyclistes et automobilistes ont fait planer un petit nuage gris sur la cohabitation vélo-auto au Québec. Le parcours cahoteux du Bixi a contribué à noircir le portrait, tandis que la récente sortie des chauffeurs d'autobus, qui veulent chasser les cyclistes des voies réservées, a ajouté à cette vague impression que chacun doit plus que jamais se battre pour son...
      Ces derniers mois, les accidents mortels et nombreux heurts entre cyclistes et automobilistes ont fait planer un petit nuage gris sur la cohabitation vélo-auto au Québec. Le parcours cahoteux du Bixi a contribué à noircir le portrait, tandis que la récente sortie des chauffeurs d'autobus, qui veulent chasser les cyclistes des voies réservées, a ajouté à cette vague impression que chacun doit plus que jamais se battre pour son petit bout de macadam au soleil.
      9 réactions | 9 votes
      Guy Leclair: il faut être tampon.

      Il faut «être tampon» face aux problématiques

      Guy Leclair, le député péquiste de Beauharnois, est un champion de ce carnet. Lors de la commission parlementaire qui a étudié le projet de loi 3 sur les régimes de retraite, il a une fois de plus montré qu'il était au sommet de sa forme (dans la perspective de ce carnet, évidemment). D'abord il y a son formidable emploi, récurrent à souhait, du mot «problématique». Il n'y a plus de...
      Guy Leclair, le député péquiste de Beauharnois, est un champion de ce carnet....
      18 réactions | 24 votes
      Difficile de ne pas remarquer l'enseigne du restaurant montréalais Chez ma grosse truie chérie lorsqu’on roule sur la rue Papineau, passage obligé vers le pont Jacques-Cartier.

      Chez ma grosse truie chérie pourra garder son enseigne

      8 septembre 2014 18h52 | Jeanne Corriveau | Le blogue urbain
      Le restaurant Chez ma grosse truie chérie pourra conserver son extravagante enseigne, à l’angle des rues Papineau et Ontario. Après quatre ans de procédures judiciaires et six constats d’infraction, l’arrondissement de Ville-Marie a finalement accepté d’accorder une dérogation à l’établissement.
      Le restaurant Chez ma grosse truie chérie pourra conserver son extravagante enseigne, à l’angle des rues Papineau et Ontario. Après quatre ans de procédures judiciaires et six constats d’infraction, l’arrondissement de Ville-Marie a finalement accepté d’accorder une dérogation à l’établissement.
      2 réactions | 36 votes
      La rivière Saint-Charles

      Limoilou aura son atelier collectif

      29 août 2014 11h21 | Isabelle Porter | Le blogue urbain
      Sans atelier ou garage, on bricole où ? La question est souvent sans issue pour les gens qui vivent en ville et en appartement. Bonne nouvelle pour ceux que ça concerne : un groupe de résidants de Québec s’apprête à ouvrir un lieu pour cela : « La Patente » de Limoilou.
      Sans atelier ou garage, on bricole où ? La question est souvent sans issue pour les gens qui vivent en ville et en appartement. Bonne nouvelle pour ceux que ça concerne : un groupe de résidants de Québec s’apprête à ouvrir un lieu pour cela : « La Patente » de Limoilou.
      2 réactions | 15 votes

      Plonger oui, mais où?

      25 août 2014 17h27 | Lio Kiefer | Voyager avec Lio Kiefer
      Aller dans le Sud, cela veut dire aussi plonger dans les eaux cristallines. Plonger en apnée, c'est souvent gagnant. On y aperçoit de loin des poissons qu’on trouve dans les aquariums de la rue St-Hubert. Cela ne coûte pas cher et le décor est grandiose. Mais pour plus de découvertes, il faut s’enfoncer et aller plus loin. Voici un exemple des dix meilleures plongées au monde. La Grande Barrière de Corail, en Australie, est...
      Aller dans le Sud, cela veut dire aussi plonger dans les eaux cristallines. Plonger en apnée,...
      1 réaction | 3 votes
      A Oakland en Californie l'organisme City Slicker Farm a créé des jardins de légumes pour les familles démunies.

      L’agriculture urbaine : un phénomène mondial

      Allègements fiscaux à Vancouver, aménagement de parcelles cultivables dans les parcs municipaux à Séoul, conversion d’immeubles industriels en fermes verticales à Chicago… les initiatives pour encourager l’agriculture en ville sont de plus en plus nombreuses un peu partout autour du globe. À l’échelle mondiale, on estime qu’environ 800 millions de personnes pratiquent l’agriculture urbaine de...
      Allègements fiscaux à Vancouver, aménagement de parcelles cultivables dans les...
      3 réactions | 10 votes