Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    Los Angeles atteinte par les flammes, plus de 200 000 évacués

    7 décembre 2017 |Agence France-Presse

    Photo: Frederic J. Brown Agence France-Presse

    Los Angeles — Plusieurs incendies faisaient rage mercredi autour de Los Angeles avec plus de 200 000 personnes ayant reçu un ordre d’évacuation tandis que des milliers d’habitations étaient menacées, notamment dans le luxueux quartier de Bel-Air, à la fin d’une année noire pour les feux en Californie. « Nous vivons des journées qui nous brisent le coeur, mais qui témoignent aussi de la résilience de notre ville », a commenté mercredi le maire de Los Angeles, Eric Garcetti. « Les gens qui courent le plus de risques se trouvent à Los Angeles », deuxième ville des États-Unis avec 4 millions d’habitants, et « nous avons évacué 150 000 personnes dans le nord de la ville », a-t-il ajouté lors d’une conférence de presse. Au moins 50 000 autres personnes ont reçu pour instruction de quitter leur domicile dans le comté de Ventura, qui longe le Pacifique et s’enfonce à l’est dans les terres vers la ville bucolique d’Ojai. C’est dans toute cette zone que brûle l’incendie appelé « Thomas », qui s’est propagé de manière fulgurante en deux jours seulement et restait hors de contrôle mercredi après-midi. Une victime est pour le moment à déplorer. Les pompiers ont lancé une « alerte violette » pour la ville de Los Angeles et disent ne l’avoir jamais utilisée par le passé, faisant état de conditions extrêmes, avec des vents à plus de 100 km/h. Plus de 32 000 hectares ont déjà été avalés par les flammes en moins de deux jours entre les incendies de Thomas, Creek, Rye, Skirball et Getty.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires

    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.