Motion rejetée sur les nominations au BAPE

Les libéraux ont rejeté mardi une motion déposée par la Coalition avenir Québec, le Parti québécois et Québec solidaire qui proposait que « l’Assemblée nationale entérine la nomination du président du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement par un vote aux deux tiers de ses membres ». Le gouvernement Couillard a plutôt décidé de confier la sélection des candidats « aptes » à siéger au BAPE à un comité dont deux des trois membres sont « issus du gouvernement ». Cette décision a été dénoncée de nouveau mardi par plusieurs groupes environnementaux, qui souhaitent que le gouvernement mette en place un processus « transparent et indépendant ».