Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    La police sévit contre une boutique de cannabis à Québec

    25 août 2016 | Isabelle Porter à Québec
    Photo: Jacques Nadeau Archives Le Devoir

    Le service de police de la ville de Québec a arrêté jeudi au moins six employés de la boutique de cannabis Weeds dans le centre-ville de Québec. Le propriétaire disait pourtant pouvoir mener ses activités grâce à une zone grise dans les lois fédérales.

     

    La boutique, située sur la rue Saint-Joseph, acceptait de vendre de la marijuana à quiconque présentait une prescription, quelle que soit la condition de la personne. La police de Québec lui reproche toutefois de ne pas avoir obtenu de permis de Santé Canada pour mener ses activités.

     

    « Il n’y a pas de contrôle par Santé Canada », a expliqué le commandant Sylvain Gagné alors que la perquisition se poursuivait jeudi midi.

     

    La police a saisi tout le matériel contenu dans l’établissement. Six employés ont été arrêtés et deux autres arrestations devaient suivre. Ils sont accusés de possession de stupéfiants et de trafic. Aucun client n’a été arrêté.

     

    Concernant la soi-disant zone grise dans la loi et la légalisation annoncée par le gouvernement Trudeau, M. Gagné rétorque que c’est « la prétention » du propriétaire qu’une telle zone grise existe. « Nous, en collaboration avec Santé Canada, le ministère de la Justice et la Directeur des poursuites criminelles, on a monté un dossier depuis juin et on a les éléments de preuve qui nous permettent de faire la perquisition. »













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires

    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.