Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    Lettres: Déchaînement médiatique contre le Vatican

    25 août 2003 |Raouf Ayas - Montréal, 7 août 2003
    Depuis que le Vatican s'est clairement prononcé contre la redéfinition du mariage, nous assistons à un déchaînement médiatique quotidien qui n'a aucun bon sens.

    La séparation de l'Église et de l'État ne veut pas dire que les religions vont nécessairement se taire à tout jamais. Toutes les grandes religions ont favorisé l'amour de l'homme et de la femme.

    L'enseignement fait aux juifs dans l'Ancien Testament n'était pas tendre envers la sodomie et dans l'usage: l'homosexualité était connue mais restait marginale.

    Le Christ a parlé d'honorer son père et sa mère, s'unir à sa femme pour devenir une seule chair.

    Quel les sociétés actuelles dites «civiles» veuillent réécrire l'histoire et refabriquer les statistiques, afin d'expliquer un changement de comportement humain, ne doit pas nous effrayer. La nature et la raison prévaudront malgré tout et, bientôt, ces mêmes sociétés civiles se raviseront et mèneront des campagnes pour influencer les comportements, comme elles le font actuellement dans la lutte antitabac. Que les chefs religieux : bouddhistes, juifs, chrétiens, musulmans, etc., se prononcent et fassent leur travail. Pour l'instant je salue le courage des responsables du Vatican d'appeler les choses par leur nom. Ils nous mettent sur les rails de l'amour créateur.

    La rectitude politique et l'opportunisme de nos gouvernants auront leur limite un jour et notre société redécouvrira bientôt qu'une nation forte passe par des enfants forts, issus d'un homme et d'une femme. Le clonage et les bébés-éprouvette ne feront jamais un peuple fort et nous devrons chaque année «importer» par milliers des enfants, faits ailleurs, par d'autres hommes et femmes. La logique et la nécessité seront toujours au tournant.












    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires

    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.