Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    Liste des articles liés à « école anglaise »

    1 à 10 sur 18
    • 1
    • 2
    • 3
    • 4
    • 5
    • 6
    • 7
      «Si j’avais voulu débattre de la loi 101, je serais sur la scène provinciale, je ne serais pas sur la scène fédérale», a dit hier au Devoir Christian Paradis.<br />

      Christian Paradis choisit l'école anglaise

      10 février 2011 | Hélène Buzzetti | Canada
      Ottawa — Alors que le député conservateur Maxime Bernier estime que la loi 101 est inutile au Québec, son collègue ministre Christian Paradis prend les moyens pour la contourner. Le lieutenant québécois de Stephen Harper a déplacé sa famille à Ottawa, permettant à ses enfants de fréquenter l'école anglaise. M. Paradis explique qu'il voulait ainsi leur donner la chance d'apprendre l'anglais.
      24 réactions | 3 votes
    • 8

      Une nouvelle école secondaire publique verra le jour

      2 février 2011 | Lisa-Marie Gervais | Éducation
      Une école secondaire publique anglophone offrant des concentrations études juives et sports dans Côte-Saint-Luc ouvrira ses portes dès la prochaine rentrée scolaire. La commission scolaire English-Montréal (CSEM) vient tout juste d'ouvrir la période d'inscription (du 7 au 18 février) afin de déterminer si la masse critique est atteinte pour ouvrir au moins un premier niveau, soit la première secondaire. La nouvelle école sera logée dans le bâtiment de l'ancienne école Wagar, dans Côte-Saint-Luc, un quartier à forte dominance juive et italienne.
      3 réactions | 0 vote
    • 9

      Lettres - Un droit inventé

      12 novembre 2010 | Michel Paillé, Québec, le 10 novembre 2010 | Actualités en société
      Aux dires de M. Éric Duhaime, du Réseau Liberté-Québec (RLQ), l'accès à l'école anglaise publique serait un «droit fondamental» dont on priverait les petits Québécois francophones (Télé-Québec, 29 octobre 2010). Nulle part dans le monde on ne trouve un droit fondamental en matière de langue d'enseignement public, à commencer par le Canada. En vertu de la Charte canadienne des droits et libertés, les écoles primaires et secondaires publiques de langue française des autres provinces n'accueillent que les enfants des minorités francophones.
      9 réactions | 7 votes
    • 10

      La loi 103 va fragiliser le français

      1 septembre 2010 | Étienne Gougoux - Président du Conseil jeunesse de la Société Saint-Jean-Baptiste | Québec
      En octobre dernier, la Cour suprême du Canada a invalidé la loi 104. Cette loi avait comme objectif d'empêcher le contournement de la loi 101. En effet, avant sa mise en place, plusieurs personnes inscrivaient leurs enfants dans une école anglophone privée non subventionnée pour qu'ils obtiennent rapidement le droit de fréquenter le réseau anglophone public, qui est normalement réservé à la minorité anglophone.
      11 réactions | 8 votes
    1 à 10 sur 18

    Alerte courriel

    M'inscrire
    Inscrivez-vous pour recevoir les alertes