Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    Liste des articles liés à « Chloé Sainte-Marie »

    1 à 10 sur 12
    • 1
    • 2
    • 3
    • 4
    • 5
    • 6
    • 7
      Le spectacle de Chloé Sainte-Marie partira à la fin du mois en tournée au Québec et en Europe.

      Spectacle - Chloé Sainte-Marie porte la parole innue

      Elles sont deux: une petite sœur et une grande, une Blanche et une Amérindienne. Chloé Sainte-Marie et Joséphine Bacon, Bibitte de son petit nom, présentaient mercredi soir au Gesù le spectacle Nitshissen e Tshissenitamin (Je sais que tu sais). Toutes les chansons, signées Philippe McKenzie, sont en innu. Entre elles des enchaînements, signés Joséphine Bacon, Serge Bouchard et Roméo Saganash, sont en français. Ils disent entre autres une amitié entre les deux femmes, la seconde ayant initié la première à sa culture innue, amitié si féconde qu'elle a appris à Chloé «à être» et qu'elle lui a aussi fait connaître l'ampleur et le désarroi de la culture autochtone. Enchaînements principalement dits par Chloé, mais qui tournent parfois aussi au dialogue entre les deux femmes, l'une, Bibitte, dans l'ombre, l'autre, Chloé, dans la lumière, surtout durant la deuxième partie du spectacle, plus politique, plus énergique, plus revendicatrice.
      0 réaction | 0 vote
    • 8
    • 9

      Lettres - Une grande dame

      1 décembre 2009 | Danièle Chenay - Montréal, le 29 novembre 2009 | Cinéma
      Chloé Sainte-Marie a vraiment pris soin de son homme. Je souhaite que ce pour quoi elle a tant milité se réalise. Pourquoi laisser des gens que l'on aime à l'hôpital, alors qu'avec un peu d'aide, on peut les aider à quitter ce monde, chez eux, là où ils ont été heureux. Chloé a annoncé la semaine dernière que la maison qu'elle et Gilles Carle ont habitée deviendrait un de ces endroits où les gens malades pourront connaître encore un peu de joie. C'est un bel hommage à son compagnon de vie. Celui avec lequel elle aura vécu une vraie belle histoire d'amour, qui n'était pas un roman ni une chanson et surtout pas du cinéma. C'était simplement une belle et grande histoire d'amour.
      0 réaction | 0 vote
    • 10
      Gilles Carle était à la fois cinéaste, scénariste, producteur, réalisateur publicitaire et peintre. Il est décédé samedi des suites de la maladie de Parkinson qui l’avait laissé diminué depuis des années.

      Gilles Carle 1929-2009 - L'oeil phare de nos libérations s'éteint

      30 novembre 2009 | Odile Tremblay | Cinéma
      Ces dernières années, on le voyait se faire trimballer lors des lancements, des hommages, dans son fauteuil roulant, muet depuis cinq ans, le corps affaissé, sans plaintes ni gémissements. Sa fidèle compagne, Chloé Sainte-Marie, qui nous aura épatés par son courage, disait chaque fois: «Il comprend tout. Il vous voit.» Elle avait ses codes à elle pour le saisir. On détournait parfois le regard, peinés, désemparés, secoués par des élans d'impuissance devant la déchéance physique du géant des écrans, qui enfanta nos rêves et nos détresses à l'heure où le Québec se réinventait.
      6 réactions | 2 votes
    1 à 10 sur 12

    Alerte courriel

    M'inscrire
    Inscrivez-vous pour recevoir les alertes