Les États-Unis bombardent un convoi pro-Assad

Washington — Les États-Unis ont bombardé jeudi un convoi lié au régime syrien près de la frontière jordanienne, jugé menaçant pour des forces de la coalition contre le groupe État islamique, a indiqué le Pentagone. Un responsable américain a précisé que les forces pro-régime frappées étaient « probablement » des milices chiites, tandis qu’un porte-parole du Haut Comité des négociations (HCN) de l’opposition syrienne a laissé entendre que le bombardement avait frappé des milices soutenues par l’Iran. « L’Iran et ses milices ont maintenu Assad au pouvoir. Elles ne peuvent être autorisées à faire la guerre sur notre sol avec impunité », a déclaré Yehya al-Aridi.