Londres dit vouloir «éliminer» ses citoyens combattants du groupe EI

Londres — Les citoyens britanniques qui se battent pour l’organisation État islamique (EI) devraient être localisés et tués et non autorisés à rentrer dans le pays, a déclaré jeudi le nouveau ministre de la Défense britannique, Gavin Williamson, au Daily Mail. « Tout simplement, mon point de vue est qu’un terroriste mort ne peut pas faire de mal à la Grande-Bretagne », a-t-il déclaré au quotidien tabloïd. « Nous devrions faire tout ce que nous pouvons pour détruire et éliminer cette menace », a-t-il ajouté. On estime à 800 le nombre de possesseurs de passeports britanniques qui se sont rendus en Irak et en Syrie pour combattre, dont 130 ont été tués et environ 400 sont rentrés, laissant quelque 270 encore au Moyen-Orient. Son interview a eu lieu quelques heures après que deux hommes eurent comparu devant le tribunal de Londres, accusés d’un complot visant à tuer la première ministre britannique, Theresa May.

1 commentaire
  • Nicole D. Sévigny - Abonnée 8 décembre 2017 12 h 03

    En voilà un...

    qui n'a pas le politicaly correct ou la langue de bois ou la xyloglossie.... dans son vocabulaire. Pour un ministre, c'est tout un exploit ou ...la fin de son mandat ?

    J'espère que non...car c'est tellement rare d'entendre ce que les gens pensent vraiment... surtout dans le milieu politique.

    Demain, on verra sûrement le politicien "novice" revenir sur ses paroles...(cynisme)