Le président Macron donne un rôle officiel à son épouse

Photo: Alain Jocard Agence France-Presse

Paris — Très présente pendant la campagne électorale, discrète depuis son arrivée au palais de l’Élysée, Brigitte Macron a été dotée lundi d’un rôle officiel par l’entremise d’une « charte de transparence », une première dans l’histoire politique récente de la France. La « charte de transparence relative au statut du conjoint de chef de l’État » — où l’expression de « première dame » ne figure pas — détaille des fonctions classiques de représentation, sans rémunération ni budget propre, mais avec des frais et des conseillers fournis par la présidence. Dans un pays où les conjointes de président ont connu des destins variés, aucun texte juridique ne codifie leur rôle, leur place protocolaire, le cadre ni les moyens de leur action : la Constitution française ne leur prévoit aucune existence juridique, et l’idée d’un statut a toujours été rejetée, à droite comme à gauche. La charte répond en partie à la promesse de campagne du candidat centriste Emmanuel Macron de mettre fin à cette « hypocrisie française » en créant un statut juridique.