Le patron de Google à Pyongyang

L’ancien diplomate américain Bill Richardson et le patron de Google, Eric Schmidt, sont arrivés lundi à Pyongyang, en provenance de Chine, a annoncé l’agence officielle nord-coréenne KCNA. L’ex-diplomate avait indiqué à Pékin qu’il s’agit « d’une mission humanitaire privée, indépendante du gouvernement américain », alors que le département d’État américain a émis des réserves sur ce voyage. À Pékin, M. Richardson a indiqué que la délégation resterait à Pyongyang deux jours et demi. L’ancien ambassadeur est familier de la Corée du Nord pour y avoir négocié la libération de plusieurs ressortissants américains depuis une vingtaine d’années.