Venezuela: les gouverneurs de l’opposition refusent de prêter serment

Caracas — L’opposition vénézuélienne risquait mercredi de perdre les cinq régions, sur vingt-trois, qu’elle contrôle, après avoir boycotté la cérémonie de prestation de serment des gouverneurs devant l’Assemblée constituante, ce qui devrait relancer la crise politique. Les 18 gouverneurs du camp présidentiel désignés dimanche ont prêté serment à la mi-journée devant la Constituante, instance dotée de pouvoirs très étendus, en l’absence des cinq élus de l’opposition. « Victoire populaire ! » criaient les membres de cette assemblée, tous membres du parti au pouvoir. La Table pour l’unité démocratique (MUD), coalition qui rassemble les adversaires au président Nicolás Maduro, a dénoncé dans un communiqué le « chantage de la Constituante frauduleuse », dont elle ne reconnaît pas la légitimité, et annoncé qu’elle refusait d’y présenter ses cinq gouverneurs.