Les deux Canadiens enlevés au Nigeria ont été libérés

Vue de Lagos, la capitale commerciale du Nigéria
Photo: Pius Utomi Ekpei Agence France-Presse Vue de Lagos, la capitale commerciale du Nigéria
Lagos — Deux Canadiens et deux Américains qui avaient été enlevés dans le nord du Nigeria mardi ont été relâchés, ont annoncé les autorités nigérianes samedi.

Un porte-parole de la police de l’État de Kaduna, Mukhtar Aliyu, a indiqué que les quatre personnes avaient été libérées vendredi soir et qu’elles étaient en bonne santé.

Il a ajouté que les otages avaient été transportés jusqu’à la capitale, Abuja, afin d’être placés en observation à l’hôpital en raison de leur expérience traumatisante.

M. Aliyu a affirmé qu’un suspect avait été arrêté en lien avec l’enlèvement.

Des hommes armés avaient tendu une embuscade aux quatre étrangers alors qu’ils faisaient le voyage depuis Kafanchan, dans l’État de Kaduna, vers Abuja. Deux policiers qui les escortaient ont été tués.

Mukhtar Aliyu avait précisé plus tôt que les quatre victimes étaient des investisseurs qui supervisaient l’installation de stations solaires dans des villages près de Kafanchan.

Elizabeth Reid, une porte-parole d'Affaires mondiales Canada, a indiqué, dans un courriel, que les officiels canadiens collaboraient étroitement sur place avec le gouvernement nigérian. Elle a ajouté que l'agence était « en contact avec les familles et l'employeur des Canadiens pour leur apporter aide et soutien. »