Michel Foucault sur papier bible

Philosophe et historien, c’est le Michel Foucault écrivain qui est davantage honoré dans le pavé de la Pléiade.
Photo: DMR Philosophe et historien, c’est le Michel Foucault écrivain qui est davantage honoré dans le pavé de la Pléiade.

Il est célébré comme un des grands penseurs du XXe siècle. Ses archives ont été classées à titre de « trésor national ». Son talent d’écrivain le relie aujourd’hui au ciel de la littérature française. Michel Foucault est intronisé parmi le petit nombre des grands auteurs du XXe siècle que rassemble l’illustre Bibliothèque de la Pléiade.

C’est au philosophe Frédéric Gros que Gallimard a confié la tâche énorme d’éditer ses oeuvres. Deux tomes viennent de paraître. Ils rassemblent des ouvrages majeurs, dont Surveiller et punir (1975), Histoire de la sexualité (1976-1984), Histoire de la folie (1964), Les mots et les choses (1966), et quelques autres écrits.

Bien sûr, il faut d’abord aimer l’idée de voir condensée sur du papier bible, grâce à des caractères dont la taille met à l’épreuve les yeux, une telle somme de travail. L’appareil de notes, forcément consistant, apparaît quasi illisible à moins d’avoir une vision de lynx. Et Foucault n’avait évidemment pas conçu son oeuvre pour la voir ainsi rassemblée dans un pavé.

C’est sans doute le Foucault écrivain qui se trouve le plus honoré ici. Ou du moins le passage dans la Pléiade invite d’abord à le considérer comme écrivain. En introduction, on le signale d’ailleurs d’emblée : « Les livres de Foucault, tel qu’on le signale en présentation, sont certes des ouvrages “savants”, complexes, des études historiques sans concessions, saturées de références et de citations, parfois difficiles, mais toujours parcourus par une écriture tendue et belle. »

Foucault appartient à la tradition française du beau style, « limpide, précis, élégant ». Son oeuvre, tissée de multiples références littéraires, est un écho de sa vie baignée par la littérature jusque dans les amitiés qu’il entretenait avec de jeunes littéraires brillants comme Hervé Guibert et Mathieu Lindon.

Philosophe, historien, militant, professeur au Collège de France, Michel Foucault est mort en 1984. Il avait 57 ans. Son oeuvre considérable compte parmi les plus citées et les plus commentées à ce jour.

Oeuvres I et II. Michel Foucault

Sous la direction de Frédéric Gros, Gallimard, Paris, 2015, 1640 pages et 1740 pages