En bref - La bande dessinée honorée

Le Suicide de la Déesse (Les 400 coups), œuvre complexe et introspective du bédéiste Simon Labelle, a été couronné jeudi soir dernier par le prix Bédélys Québec, remis à l'auteur du titre le plus marquant de l'année 2011.

Cette bédé était en lice contre de gros canons du 9e art, dont Apnée de Zviane (Pow Pow) ou encore Jimmy et le bigfoot (La Pastèque). La cérémonie, pilotée par l'organisme Promo 9e art, a également honoré Lydie (Dargaud) de Zidrou et Jordi Lafebre qui est reparti avec le Bédélys d'or, ainsi que le tome 3 de Mon pépé est un fantôme (Dupuis) de Nicolas Barral et TaDuc. Ces prix qui célèbrent l'univers de la bande dessinée d'ici et d'ailleurs étaient remis pour la 12e année consécutive.
  • Dupont le Claude - Inscrit 9 avril 2011 07 h 39

    Le prix Bédélys Québec

    Juste pour rappeler que ce prix est spécialement remis par Les Amis de la Bibliothèque de Montréal, association sans but lucratif destinée à soutenir l'action et le rayonnement de la Bibliothèque de Montréal et à faciliter l'accessibilité au livre.