Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous
    Lettres

    Souvenirs de Franco

    25 septembre 2017 | Suzanne et Pierre-André Julien Bécancour, le 22 septembre 2017 | Europe

    Dans cette guerre larvée entre le gouvernement espagnol et les Catalans à l’approche de leur référendum sur une indépendance possible, tous ceux qui sont passés par la Catalogne durant la dictature de Franco ne peuvent s’empêcher de revoir et même d’entendre presque chanter les fidèles sortant de la messe du dimanche et formant un grand cercle en se tenant par la main, dansant la sardane sans un mot, en suivant la cadence dans leur tête et en frappant le sol de leurs souliers. Puisque plusieurs membres du gouvernement actuel, toujours liés à la vieille phalange de Primo de Rivera et à sa devise, « España : Una, Grande y Libre », rêvent encore à la loi condamnant à la prison ceux qui parlaient catalan en public. À côté de cette façon de voir, la question de la place du Québec dans ou en dehors de la confédération peut sembler bien ordinaire, même si elle est aussi fondamentale pour toute nation qui cherche à protéger sa langue et ses valeurs.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.