Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!

    Thatcher «va bien»

    24 décembre 2012 |Agence France-Presse (photo) - Agence France-Presse | Europe
    <div>
	Margaret Thatcher en juin 2010</div>
    Photo: Agence France-Presse (photo) Suzanne Plumkett
    Margaret Thatcher en juin 2010
    Londres — L’ancienne première ministre britannique, Margaret Thatcher, 87 ans, passait dimanche sa troisième journée à l’hôpital où elle a subi une opération à la vessie, et « va bien », a indiqué à l’AFP Tim Bell, un ancien conseiller de la « Dame de fer ».

    « Elle est à l’hôpital actuellement et elle va bien », a déclaré Lord Tim Bell, une personnalité influente du monde des relations publiques au Royaume-Uni.


    Il a dit n’avoir « aucune idée » de la date à laquelle Margaret Thatcher pourrait sortir de l’hôpital, dont le nom et l’emplacement sont gardés confidentiels. Il avait précédemment indiqué qu’il était « parfaitement possible » qu’elle y passe Noël.


    La fille de Margaret Thatcher, Carol, est à ses côtés, a également indiqué ce proche de l’ex-première ministre conservatrice (1979-1990). Margaret Thatcher a été admise jeudi à l’hôpital et opérée d’une tumeur à la vessie, dont la nature n’a pas été précisée, lors d’une intervention qualifiée de « mineure » par ses proches. Une porte-parole a assuré vendredi qu’elle allait « parfaitement bien ». Lord Bell avait précisé que les médecins avaient utilisé une « chirurgie très peu invasive, donc sans anesthésie lourde », pour cette opération qualifiée de « succès complet ».


    Le chef du gouvernement britannique, David Cameron, lui a souhaité un « prompt rétablissement » samedi dans un message posté sur Twitter. Seule femme à avoir été première ministre au Royaume-Uni et figure majeure de la vie politique du XXe siècle dans ce pays, Margaret Thatcher ne fait plus que de rares apparitions. Atteinte de dégénérescence sénile et diminuée physiquement, elle ne s’exprime plus en public depuis 2002 sur les conseils de ses médecins, après avoir été victime de plusieurs attaques cérébrales.

     
     
    Édition abonné
    La version longue de certains articles (environ 1 article sur 5) est réservée aux abonnés du Devoir. Ils sont signalés par le symbole suivant :
     
     












    CAPTCHA Image Générer un nouveau code

    Envoyer
    Fermer
    Blogues

    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous pour recevoir nos Infolettres par courriel