Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!

    Kadhafi aurait donné son accord pour financer la campagne de Sarkozy en 2007

    Sarkozy parle d'une infamie

    29 avril 2012 09h00 | Associated Press , Le Devoir | Europe
    Nicolas Sarkozy
    Photo : Agence Reuters - Archives Le Devoir Nicolas Sarkozy
    Paris - Le journal en ligne français Mediapart publie une note officielle du régime de Moammar Kadhafi, datée de décembre 2006, qui donnerait son accord de principe pour financer la campagne électorale de Nicolas Sarkozy en 2007, à hauteur de 50 millions d'euros [64 millions $].

    M. Sarkozy «doit s'expliquer devant les Français», a réclamé Bernard Cazeneuve, porte-parole du candidat socialiste François Hollande. Autre porte-parole de ce dernier, Delphine Batho estime que ces «nouvelles révélations [...] imposent l'ouverture d'une information judiciaire et la désignation d'un juge indépendant».

    Nicolas Sarkozy a qualifié dimanche "d'infamie et de montage" les accusations du site internet.

    M. Sarkozy, qui est en pleine campagne électorale présidentielle en vue du 2e tour de scutin dimanche prochain, a accusé le site d'être une officine au service de la gauche, faisant allusion à son adversaire socialiste François Hollande.

    D'après le site d'investigations, ce document daté du 10 décembre 2006 est signé de Moussa Koussa, alors chef des services secrets extérieurs libyens. Il est adressé à Bachir Saleh, directeur de cabinet du colonel Kadhafi et responsable du fonds souverain Libyan African Portfolio (LAP).

    Le document, traduit de l'arabe, stipulerait ainsi: «En référence aux instructions émises par le bureau de liaison du Comité populaire général [gouvernement, NDLR] concernant l'approbation d'appuyer la campagne électorale du candidat aux élections présidentielles, M. Nicolas Sarkozy, pour un montant d'une valeur de cinquante millions d'euros». Et M. Koussa d'assurer qu'il allait transmettre et confirmer «l'accord de principe sur le sujet cité ci-dessus.»
     
     
    Édition abonné
    La version longue de certains articles (environ 1 article sur 5) est réservée aux abonnés du Devoir. Ils sont signalés par le symbole suivant :
     
     












    CAPTCHA Image Générer un nouveau code

    Envoyer
    Fermer
    Blogues
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous pour recevoir nos Infolettres par courriel