Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    Trump appelle Pékin à faire plier Pyongyang et annonce de nouvelles sanctions

    29 novembre 2017 10h38 | Agence France-Presse à Washington | États-Unis
    Donald Trump entretient de bonnes relations avec Xi Jinping, et avait estimé à son retour à Washington que les discussions sur la Corée du Nord avaient été concluantes.
    Photo: Fred Dufour Archives Agence France-Presse Donald Trump entretient de bonnes relations avec Xi Jinping, et avait estimé à son retour à Washington que les discussions sur la Corée du Nord avaient été concluantes.

    Le président américain Donald Trump a appelé mercredi la Chine à faire plier Pyongyang après le nouveau tir de missile nord-coréen, promettant l’adoption d’« importantes sanctions supplémentaires » dans la journée.

     

    « Je viens juste de parler avec le président chinois XI JINPING à propos des actions provocatrices de la Corée du Nord. D’importantes sanctions supplémentaires seront imposées à la Corée du Nord aujourd’hui. Nous allons nous occuper de cette situation ! » a écrit Donald Trump sur Twitter, sans préciser dans quel cadre — américain ou multilatéral — ces sanctions seraient adoptées.

       

    Lors de cette conversation téléphonique avec Xi Jinping, Donald Trump a appelé Pékin à « utiliser tous les leviers disponibles pour convaincre la Corée du Nord d’abandonner ses provocations et de retourner sur la voie de la dénucléarisation », a précisé la Maison-Blanche dans un communiqué.

     

    M. Trump « a souligné la détermination des États-Unis à se défendre et à défendre [ses] alliés face à la menace croissante posée par le régime nord-coréen », poursuit le communiqué.

     

    Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un a déclaré mercredi que son pays était devenu un État nucléaire à part entière après avoir testé avec succès un nouveau type de missile capable de frapper n’importe où aux États-Unis. Un dangereux camouflet pour Donald Trump qui avait assuré que le développement de telles capacités « n’arriverait pas ».

     

    Le programme nucléaire et balistique nord-coréen avait été au cœur des discussions lors de la longue tournée asiatique début novembre de Donald Trump, qui entretient de bonnes relations avec Xi Jinping et avait estimé à son retour à Washington que les discussions avaient été concluantes.

     

    D’autres détails suivront.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.