Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    Bannon solidaire

    8 septembre 2017 |Agence France-Presse | États-Unis

    Washington — Steve Bannon, ex-conseiller controversé de Donald Trump, a affirmé jeudi qu’il continuerait à « protéger » le président américain de ses « ennemis » et a attaqué la hiérarchie catholique qui serait favorable à l’immigration par « intérêt économique ». Proche de l’alt-right, mouvance d’extrême droite américaine, Steve Bannon occupait jusqu’à mi-août le poste de conseiller stratégique au sein d’une Maison-Blanche agitée par de profondes divisions. « Je suis un combattant des rues [….] Je suis un combattant, et c’est pour cela que Donald Trump et moi on s’entend si bien », a assuré l’homme de 63 ans dans un extrait de l’émission 60 Minutes diffusée jeudi. La version complète doit être diffusée dimanche sur CBS. « Je vais être son soutien de l’extérieur en permanence, pour le protéger, notre but est de le soutenir pour s’assurer que ses ennemis savent qu’ils n’auront pas une cible facile », ajoute l’ancien banquier d’affaires, redevenu président exécutif de Breitbart News, site d’information proche de l’extrême droite, après son éviction.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.