Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!

    Sandy: le Congrès américain approuve une aide de 9,7 milliards

    4 janvier 2013 17h52 | Associated Press | États-Unis
    Washington — Le nouveau Congrès américain a approuvé, vendredi, un projet de loi de 9,7 milliards $US pour contribuer aux réclamations d'assurance soumises par les propriétaires, les locataires et les entrepreneurs touchés par la super-tempête Sandy à la fin du mois d'octobre.

    Le projet de loi permettra de réapprovisionner le Programme national d'assurance contre les inondations, qui allait se retrouver à court de fonds à partir de la semaine prochaine. Le programme doit répondre à 115 000 réclamations liées à la super-tempête et à 5000 autres réclamations provenant d'autres inondations.

    La super-tempête a ravagé de nombreuses communautés côtières de la Caroline du Nord jusqu'au Maine. Les inondations les plus graves sont survenues à New York et ses banlieues, à Atlantic City, au New Jersey, et sur la côte du Connecticut. Plus de 120 personnes ont été tuées.

    Les élus du Congrès doivent organiser un autre vote plus tard en janvier sur une autre tranche d'aide de 51 milliards $US. Le gouvernement fédéral a déjà consacré 2 milliards $US aux opérations d'urgence après la tempête dans les 11 États touchés.

    Plus tôt cette semaine, les élus s'étaient ligués contre le président de la Chambre des représentants, le républicain John Boehner, qui avait décidé de repousser le vote sur l'aide aux victimes de Sandy.

    À la Chambre des représentants, le projet de loi a été approuvé par 354 voix contre 67 vendredi. Les seuls votes négatifs sont venus des républicains, qui s'opposent à l'augmentation des dépenses du gouvernement sans coupes budgétaires pour compenser.

    Les élus du nord-est du pays affirment qu'une aide financière est requise d'urgence pour aider les victimes de l'une des plus puissantes tempête à avoir frappé la région. La super-tempête Sandy est le désastre le plus coûteux aux États-Unis depuis l'ouragan Katrina à La Nouvelle-Orléans, en 2005.

    Après le report du vote initial plus tôt cette semaine, le gouverneur républicain du New Jersey, Chris Christie, s'était joint au gouverneur démocrate de New York pour condamner la décision, qu'il a qualifiée de «honte». Il a rappelé qu'il avait seulement fallu dix jours au Congrès pour approuver un programme d'aide de 50 milliards $US pour les victimes de Katrina.

    «Les gens attendent de recevoir leur argent», a expliqué le représentant Frank LoBiondo, dont la circonscription comprend Atlantic City et plusieurs communautés côtières du New Jersey. «Ils dorment sur des lits d'appoint dans des chambres louées et ils ne sont pas contents. Ils veulent remettre leur vie sur pied et il fait froid dehors. Ils ne voient aucune perspective de soulagement.»

    La super-tempête a endommagé ou détruit plus de 72 000 résidences et commerces au New Jersey. À New York, 305 000 unités résidentielles ont été endommagées ou détruites, et plus de 265 000 commerces ont été touchés.

    Environ 140 000 réclamations d'assurance liées à cette tempête ont été soumises, selon l'agence fédérale de gestion des situations d'urgence (FEMA). Plusieurs victimes d'inondations ont seulement reçu des paiements partiels jusqu'à maintenant.
     
     
    Édition abonné
    La version longue de certains articles (environ 1 article sur 5) est réservée aux abonnés du Devoir. Ils sont signalés par le symbole suivant :
     
     












    CAPTCHA Image Générer un nouveau code

    Envoyer
    Fermer
    Blogues
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous pour recevoir nos Infolettres par courriel