Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    À Mexico, course contre la montre pour extraire les survivants des décombres

    22 septembre 2017 | Yussel Gonzalez - Agence France-Presse à Mexico | Actualités internationales
    Selon le dernier bilan de la Protection civile, qui s’était stabilisé ces dernières heures, on comptait 102 morts à Mexico.
    Photo: Ronaldo Schemidt Agence France-Presse Selon le dernier bilan de la Protection civile, qui s’était stabilisé ces dernières heures, on comptait 102 morts à Mexico.

    Le temps pressait jeudi à Mexico, deux jours après le très fort séisme dans lequel au moins 272 personnes ont péri, pour extraire d’éventuels survivants d’une école qui s’est effondrée, entraînant dans la mort une vingtaine d’enfants.

     

    Contrairement à ce qu’avaient affirmé plusieurs responsables depuis mardi, les autorités mexicaines ont démenti jeudi après-midi la présence d’une jeune fille vivante sous les décombres de l’établissement scolaire Enrique Rebsamen, dont le sort tenait en haleine le pays et les médias du monde entier.

     

    « Nous avons la certitude que tous les enfants sont soit malheureusement morts, soit dans des hôpitaux ou chez eux », a déclaré à une chaîne de télévision locale le ministre de la Marine, Angel Sarmiento, assurant néanmoins qu’un adulte était encore en vie sous les gravats.

     

    Depuis plus de 48 heures, secouristes et bénévoles poursuivaient sans relâche leurs recherches sur le site de cette institution scolaire privée où une vingtaine d’élèves âgés de sept à treize ans ainsi qu’une demi-douzaine d’adultes sont morts.

     

    Comme dans d’autres zones frappées par le tremblement de terre, les secouristes volontaires commençaient à cet égard à montrer des signes d’épuisement.

     

    Selon un nouveau décompte reposant sur la compilation des chiffres des autorités locales et nationales, on comptait 137 morts à Mexico, 73 dans l’État de Morelos, 43 à Puebla, 13 dans l’État de Mexico, 5 dans le Guerrero, un à Oaxaca, soit 272 au total. Un Taïwanais, une Panaméenne et un Espagnol font partie des morts, d’après les autorités de leur pays respectif.

     

    Cette tragédie frappe un pays encore sous le coup d’un séisme de magnitude 8,2 — le plus puissant en un siècle au Mexique —, qui a fait une centaine de morts et plus de 200 blessés dans le sud le 7 septembre.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.