Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    Grande-Bretagne

    Un nouveau billet de 10 livres à l’effigie de Jane Austen en Grande-Bretagne

    Exactement 200 ans après sa mort, la romancière Jane Austen orne le nouveau billet de 10 livres sterling dévoilé par le gouverneur de la Banque d’Angleterre, Mark Carney.
    Photo: Steve Parsons Associated Press Exactement 200 ans après sa mort, la romancière Jane Austen orne le nouveau billet de 10 livres sterling dévoilé par le gouverneur de la Banque d’Angleterre, Mark Carney.

    Winchester — Le gouverneur de la Banque d’Angleterre a présenté mardi un nouveau billet de 10 livres sterling en polymère à l’effigie de Jane Austen, dans la cathédrale de Winchester où la romancière britannique repose.

     

    Mark Carney a présenté ce billet le jour du bicentenaire de la mort de Jane Austen, disparue le 18 juillet 1817 à l’âge de 41 ans, alors qu’elle commençait à connaître le succès littéraire.

     

    Le billet, qui représente 16,50 $CAN en valeur actuelle, sera en circulation à partir de septembre. Mark Carney a expliqué le choix de Jane Austen du fait de sa position comme « mère d’une grande tradition du roman britannique », dont les ouvrages se vendent par millions.

     

    L’univers de Jane Austen décrit la vie de la petite noblesse campagnarde britannique au début du XIXe siècle. Ayant vécu dans la pauvreté toute sa vie, la romancière avait su dépeindre avec justesse la condition des femmes de son époque, qui n’avaient d’avenir que dans le mariage — Jane Austen demeurant pour sa part célibataire toute sa vie.

     

    Son roman Orgueil et préjugés a aussi fait l’objet de plusieurs adaptations cinématographiques.

     

    La seule femme

     

    Sa figure remplacera celle du scientifique Charles Darwin, célèbre pour sa théorie de l’évolution. La romancière sera la seule femme à être représentée sur les billets britanniques, à l’exception de la reine Elizabeth II, qui apparaît sur tous les billets et pièces en cours d’usage au Royaume-Uni.

     

    Elizabeth Fry, militante britannique pour l’amélioration des conditions pénitentiaires, figurait sur l’ancien billet de 5 livres. Mais son visage a été remplacé par celui de Winston Churchill en 2016, un changement de billet qui marquait la transition entre le papier et le polymère.

     

    Ce changement avait provoqué des controverses dans le pays quand la Banque d’Angleterre (BoE) avait confirmé que le polymère utilisé contenait du suif, c’est-à-dire de la graisse animale.

     

    « Le polymère marque une innovation majeure. C’est plus propre, plus sûr et plus fort. Il résiste à la poussière, à la moisissure et au curry », a plaisanté le gouverneur mardi.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.