Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    Un tribunal italien reconnaît un lien entre une tumeur et un cellulaire

    Milan — Un tribunal d’Italie a reconnu un lien entre une tumeur cérébrale et l’utilisation d’un téléphone cellulaire par un travailleur. Roberto Romeo, un employé d’une entreprise de télécommunications, alléguait que sa tumeur avait été causée par le téléphone de l’entreprise qu’il utilisait. En vertu du jugement, M. Romeo recevra dorénavant une indemnité mensuelle. L’avocat du plaignant, Stefano Bertone, a déclaré jeudi qu’il s’agissait, à sa connaissance, « du premier verdict reconnaissant un lien entre l’utilisation d’un téléphone cellulaire et une tumeur au cerveau ». Selon l’avocat, M. Romeo a utilisé le téléphone de l’entreprise trois heures par jour pendant 15 ans, sans prendre de précautions particulières, ce qui a mené à la formation d’une tumeur cérébrale non cancéreuse et à la perte de l’ouïe dans une oreille.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.