Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    Prix Sakharov

    Jean-Luc Mélenchon appuie la candidature de Raïf Badawi

    21 avril 2016 23h38 |Le Devoir | Actualités internationales
    L’épouse de Raïf Badawi, Ensaf Haidar, tenait une affiche pour la libération de son mari en janvier dernier, à Montréal.
    Photo: Annik MH De Carufel Le Devoir L’épouse de Raïf Badawi, Ensaf Haidar, tenait une affiche pour la libération de son mari en janvier dernier, à Montréal.

    Le chef du Parti de gauche français, Jean-Luc Mélenchon, a offert son soutien au blogueur saoudien Raïf Badawi. Alors que la remise du prix Sakharov doit avoir lieu cette semaine, Mélenchon signe un texte où il appuie la candidature du blogueur condamné à dix ans de prison et 1000 coups de fouet pour avoir critiqué l’islam et le régime saoudien.
     

    M. Mélenchon profite aussi de cette tribune pour dénoncer les relations commerciales que la France entretien avec l’Arabie Saoudite: « Je crois pour ma part que la vie de ce jeune homme vaut plus que les 10 milliards de contrats signés aujourd’hui par la France avec ce pays aux pratiques barbares datant du Moyen Âge et je soutiens sa candidature au prix Sakharov », écrit-il.

     

     

    Le prix Sakharov pour la liberté de penser a été créé en 1988 par le Parlement européen. Il récompense une action exceptionnelle dans le domaine de la défense des droits de la personne et des libertés fondamentales, particulièrement la liberté d’expression, la défense du droit des minorités, le respect des lois internationales ou encore le développement de la démocratie.

     

    En 2014, le prix a été décerné à Denis Mukwege, médecin qui soigne dans sa clinique de Bukavu les femmes victimes de violences sexuelles dans l’est de la République démocratique du Congo.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.