Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!

    Corée du Nord - Washington et Séoul veulent des actions immédiates

    Le secrétaire américain à la Défense, Leon Panetta, s’est entretenu avec son homologue sud-coréen, Kim Kwan-Jin, d’« actions coordonnées immédiates » après l’essai nucléaire nord-coréen « hautement provocateur », a annoncé mercredi le porte-parole du Pentagone George Little.

    Lors de leur entretien téléphonique, Leon Panetta, a « réitéré l’engagement américain », y compris pour ce qui concerne le parapluie nucléaire américain, de « défendre la Corée du Sud contre une agression », affirme M. Little dans un communiqué.

    Pour les États-Unis, qui ont plus de 28 000 militaires en Corée du Sud, l’alliance entre les deux pays joue un « rôle vital pour assurer la paix et la stabilité dans la péninsule coréenne ».

    Le ministre américain a également évoqué la nécessité d’obtenir l’approbation de « sanctions additionnelles » contre Pyongyang devant le Conseil de sécurité de l’ONU, présidée ce mois-ci par la Corée du Sud.

    Devant la presse, il a précisé les mesures envisagées : « Nous allons continuer à effectuer des exercices, nous allons continuer à déployer des forces dans la région ».

    « Ne vous y trompez pas, l’armée américaine prendre toutes les mesures nécessaires pour que nous respections nos engagements envers la sécurité de la république de Corée et de nos alliés dans la région », a-t-il assuré.
     
     
    Édition abonné
    La version longue de certains articles (environ 1 article sur 5) est réservée aux abonnés du Devoir. Ils sont signalés par le symbole suivant :
     
     












    CAPTCHA Image Générer un nouveau code

    Envoyer
    Fermer
    Blogues
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous pour recevoir nos Infolettres par courriel