Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!

    Bélarus - L’acte de décès de l’URSS est introuvable

    Le Bélarus a perdu son exemplaire de l’acte de décès de l’URSS signé le 8 décembre 1991, un traité qui a changé le cours de l’histoire, a affirmé jeudi l’ancien président bélarusse, Stanislav Chouchkevitch.


    Le document, qui entérinait la dissolution de l’Union soviétique et créait la Communauté des États Indépendants (CEI), avait été signé à Belovejskaïa Pouchtcha, au Bélarus, par M. Chouchkevitch, le président de la Russie de l’époque, Boris Eltsine, et celui d’Ukraine, Léonid Kravtchouk.


    Trois exemplaires, en bélarusse, en russe et en ukrainien, avaient été tapés à la machine et donnés à chacun des dirigeants.


    « Je suis en train d’écrire Mes mémoires en bélarusse, et pour cela j’ai décidé de faire une copie de l’accord sur la création de la CEI en bélarusse, qui avait été confié au ministère bélarusse des Affaires étrangères », a raconté M. Chouchkevitch. « Mais on ne m’a remis qu’une photocopie de l’accord en russe, sans rien expliquer », a-t-il poursuivi.


    « Je soupçonne que quelqu’un l’a volé pour le revendre cher », a-t-il encore ajouté.


    Le ministère des Affaires étrangères a confirmé que l’exemplaire en bélarusse du document était introuvable.

     
     
    Édition abonné
    La version longue de certains articles (environ 1 article sur 5) est réservée aux abonnés du Devoir. Ils sont signalés par le symbole suivant :
     
     












    CAPTCHA Image Générer un nouveau code

    Envoyer
    Fermer
    Blogues
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous pour recevoir nos Infolettres par courriel