Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!

    Encore un attentat visant les chiites

    Bagdad — Au moins 22 personnes ont été tuées en Irak jeudi dans une nouvelle vague d’attentats visant la communauté chiite, au moment où le Premier ministre Nouri al-Maliki doit faire face à la colère de la minorité sunnite qui s’estime lésée par sa politique. La veille, 49 personnes avaient péri dans des attaques qui avaient notamment ensanglanté Kirkouk, une ville du nord de l’Irak revendiquée par le gouvernement fédéral et la région autonome du Kurdistan. Jeudi, l’attaque la plus meurtrière s’est produite à Doujaïl, à 60 km au nord de Bagdad. Une voiture piégée a explosé à proximité d’une mosquée chiite, tuant neuf personnes et en blessant 56 autres, selon le maire de Doujaïl, Mohammed Hassan. Sept autres personnes ont péri dans un attentat près d’un stade de football à Hilla, à 100 km au sud de Bagdad. Sur les lieux de l’attentat, un agent de police a accusé les habitants du quartier d’aider les extrémistes à organiser les attaques, selon des témoins.

     
     
    Édition abonné
    La version longue de certains articles (environ 1 article sur 5) est réservée aux abonnés du Devoir. Ils sont signalés par le symbole suivant :
     
     












    CAPTCHA Image Générer un nouveau code

    Envoyer
    Fermer
    Blogues
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous pour recevoir nos Infolettres par courriel