Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!

    Toujours plus d’enfants soldats

    5 janvier 2013 |Agence France-Presse (photo) - Agence France-Presse | Actualités internationales

    Genève — Un nombre croissant d’enfants sont recrutés par les rebelles mais aussi par les milices pro-gouvernementales en Centrafrique, a indiqué l’UNICEF (Fonds des Nations unies pour l’enfance) vendredi à Genève, en réclamant l’arrêt immédiat de ces agissements.


    « L’UNICEF appelle à la cessation immédiate du recrutement d’enfants par tous les groupes armés en République centrafricaine », a déclaré une porte-parole de l’organisation, Marixie Mercado, à la presse,.


    Selon l’UNICEF, environ 2500 enfants - filles et garçons - se retrouvaient déjà dans des groupes armés, y compris des groupes d’autodéfense, en Centrafrique avant même que le conflit n’éclate en décembre.


    Depuis lors, cette pratique, qui constitue « une grave violation des droits des enfants », a pris de l’ampleur, mais l’organisation ne parvient pas encore à la chiffrer, a expliqué la porte-parole. Ces jeunes, notamment ceux séparés de leurs familles, peuvent être obligés de combattre, de transporter des fournitures ou risquent d’être abusés sexuellement, déplore le représentant de l’UNICEF en Centrafrique, Souleymane Diabate.

     
     
    Édition abonné
    La version longue de certains articles (environ 1 article sur 5) est réservée aux abonnés du Devoir. Ils sont signalés par le symbole suivant :
     
     












    CAPTCHA Image Générer un nouveau code

    Envoyer
    Fermer
    Blogues

    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous pour recevoir nos Infolettres par courriel