Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!

    Syrie: un général en charge de la police militaire quitte ses fonctions

    26 décembre 2012 12h44 |Associated Press | Actualités internationales
    Dans une vidéo diffusée tard mardi soir sur la chaîne Al Arabiya TV, le major-général Abdelaziz Jassim al Chalal affirme que le ministre de l'Intérieur syrien rejoint «la révolution du peuple».
    Photo: La Presse canadienne (photo) Al Arabiya-AP Dans une vidéo diffusée tard mardi soir sur la chaîne Al Arabiya TV, le major-général Abdelaziz Jassim al Chalal affirme que le ministre de l'Intérieur syrien rejoint «la révolution du peuple».
    Beyrouth — Des dirigeants de l'aéroport international Rafik Hariri de Beyrouth ont indiqué que le ministre de l'Intérieur syrien avait obtenu son congé de l'hôpital et qu'il était à bord d'un avion privé qui se dirigeait vers son domicile.

    Les dirigeants ont précisé que Mohammed al Chaar avait quitté Beyrouth mercredi et qu'il était en route vers Damas. Ils ont révélé ces informations sous le couvert de l'anonymat afin de respecter les règles de sécurité gouvernementales.

    M. al Chaar a été blessé le 12 décembre lorsqu'un attentat suicide à la voiture piégée a explosé devant le ministère de l'Intérieur, tuant cinq personnes et en blessant plusieurs autres, dont le ministre.

    Le gouvernement syrien a d'abord nié que M. al Chaar ait été blessé dans l'attentat. Il a ensuite indiqué qu'il avait été transporté vers un hôpital de Beyrouth la semaine dernière afin de subir des traitements.

    Ce même ministre avait été blessé lorsqu'une bombe avait explosé le 18 juillet au cours d'une réunion de crise de haut niveau à Damas, tuant quatre hauts responsables.

    Plus tôt mercredi, le général qui était en charge de la police militaire en Syrie a quitté ses fonctions afin de rejoindre le mouvement de protestation contre le président Bachar el-Assad.

    Dans une vidéo diffusée tard mardi soir sur la chaîne Al Arabiya TV, le major-général Abdelaziz Jassim al Chalal affirme qu'il rejoint « la révolution du peuple ».

    M. al Chalal affirme que l'armée a dévié de sa mission de protéger la population pour plutôt prôner la destruction, notamment.

    Des douzaines de généraux ont fait défection depuis la crise qui a débuté en mars 2011, mais M. al Chalal était l'un des rares à occuper un poste aussi important au sein des forces armées.


     
     
    Édition abonné
    La version longue de certains articles (environ 1 article sur 5) est réservée aux abonnés du Devoir. Ils sont signalés par le symbole suivant :
     
     












    CAPTCHA Image Générer un nouveau code

    Envoyer
    Fermer
    Blogues

    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous pour recevoir nos Infolettres par courriel