Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!

    2013, l’Europe sauvée?

    L’Europe a frôlé le gouffre en 2012 ; elle s’en éloigne apparemment aujourd’hui. Il y a un an, on se demandait sérieusement si l’euro, la monnaie commune bousculée de toutes parts, passerait l’année. Si la Grèce, boutée dehors par les « méchants » Allemands ou auto-exclue (au choix), n’irait pas s’engloutir dans l’Adriatique… bientôt suivie, en mer Méditerranée, par l’Espagne et l’Italie. Si les spéculations féroces des milieux financiers contre les dettes de certains pays - avec une hausse vertigineuse des taux d’intérêt à Madrid et à Rome - n’auraient pas raison, à la fin, de cette union monétaire prématurée et si mal conçue, qui a exacerbé les tensions entre le nord et le sud du continent… Mais une union qui, pour le meilleur ou pour le pire, fait maintenant partie du destin européen.
    Cher lecteur, le reste de cet article est réservé aux abonnés.

    Abonnez-vous!

    À partir de 9,35$ par mois En savoir plus

    Je suis déjà abonné

    Se connecter
    Je suis abonné papier mais je n'ai pas encore de profil.
    Créez un profil lié à votre abonnement.
    Vous pouvez également acheter cet article.
     
     
    Édition abonné
    La version longue de certains articles (environ 1 article sur 5) est réservée aux abonnés du Devoir. Ils sont signalés par le symbole suivant :
     
     












    CAPTCHA Image Générer un nouveau code

    Envoyer
    Fermer
    Blogues
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous pour recevoir nos Infolettres par courriel