Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!

    Une femme à la tête de la Corée du Sud

    Les électeurs de la Corée du Sud ont porté mercredi à la présidence une femme, pour la première fois dans l’histoire de ce pays. Park Heun-Hye, âgée de 60 ans, est la fille de Park Chung-Hee, artisan de l’industrialisation à marche forcée du pays pendant 18 ans jusqu’à son assassinat en 1979. Il est honni des défenseurs des droits de la personne pour son régime qui étouffait l’opposition et réprimait la liberté d’expression. La mère de Mme Park était tombée sous les balles d’un militant partisan de la Corée du Nord qui visait le dictateur, en 1974. La Corée du Nord n’a pas été un thème majeur de campagne alors même que Pyongyang a procédé à un tir de fusée la semaine dernière, le quatrième seulement depuis 2006, coïncidant avec le premier anniversaire du décès de l’ancien homme fort Kim Jong-Il.

     
     
    Édition abonné
    La version longue de certains articles (environ 1 article sur 5) est réservée aux abonnés du Devoir. Ils sont signalés par le symbole suivant :
     
     












    CAPTCHA Image Générer un nouveau code

    Envoyer
    Fermer
    Blogues
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous pour recevoir nos Infolettres par courriel