Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!

    Nicaragua - Place aux femmes en politique

    Managua — Le Parlement du Nicaragua a approuvé hier à l'unanimité une loi imposant aux partis politiques de présenter au moins 50 % de femmes aux élections municipales, afin d'«éradiquer le machisme», selon le chef de file du parti majoritaire.

    La révision de la loi régissant les élections municipales a été proposée par le président, Daniel Ortega, et prévoit des «quotas de genre» pour les listes de candidats aux fonctions de maires, maires adjoints et conseillers municipaux, titulaires et suppléants.

    Le texte, appliqué dès le scrutin municipal de novembre, a été approuvé par les 89 députés présents à cette session parlementaire extraordinaire, convoquée à l'occasion du jour de la défense des droits des femmes.

    La loi prévoit «un binôme complémentaire», c'est-à-dire qui si le candidat au poste de maire est une femme, le maire adjoint devra être un homme, et vice-versa.

    «Cette avancée pour les femmes du Nicaragua est importante, mais c'est dommage qu'il ait fallu passer par une loi», a commenté la députée Maria Eugenia Sequeira du Parti démocratique (opposition), dont 26 membres ont voté en faveur du texte.
     
     
    Édition abonné
    La version longue de certains articles (environ 1 article sur 5) est réservée aux abonnés du Devoir. Ils sont signalés par le symbole suivant :
     
     












    CAPTCHA Image Générer un nouveau code

    Envoyer
    Fermer
    Blogues
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous pour recevoir nos Infolettres par courriel