Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!

    Régionalisation du conflit syrien - Les indécences

    Les adolescents sont torturés, des journalistes étrangers sont tués, des étudiants participant à un sit-in pacifique sont criblés de balles, des bambins meurent des blessures provoquées par des éclats d'obus. Quoi d'autre? Des francs-tireurs visent des civils pendant que les chars font le ménage. C'est en Syrie que cela se passe, soit le royaume tenu par un homme bien décidé à ne pas faire dans le détail. Il s'agit évidemment de Bachar al-Assad.
    Cher lecteur, le reste de cet article est réservé aux abonnés.

    Abonnez-vous!

    À partir de 9,35$ par mois En savoir plus

    Je suis déjà abonné

    Se connecter
    Je suis abonné papier mais je n'ai pas encore de profil.
    Créez un profil lié à votre abonnement.
    Vous pouvez également acheter cet article.
     
     
    Édition abonné
    La version longue de certains articles (environ 1 article sur 5) est réservée aux abonnés du Devoir. Ils sont signalés par le symbole suivant :
     
     












    CAPTCHA Image Générer un nouveau code

    Envoyer
    Fermer
    Blogues

    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous pour recevoir nos Infolettres par courriel