Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!

    Kyoto: des «cibles stupides», selon Harper

      Selon le GIEC, les émissions planétaires doivent cesser de croître d'ici 2020 et s'abaisser radicalement par la suite pour se situer entre -50 % et -80 % d'ici 2050 si l'humanité veut stopper l'augmentation de la température terrestre à 2 °C.
    Photo: Stringer Agence Reuters
    Selon le GIEC, les émissions planétaires doivent cesser de croître d'ici 2020 et s'abaisser radicalement par la suite pour se situer entre -50 % et -80 % d'ici 2050 si l'humanité veut stopper l'augmentation de la température terrestre à 2 °C.

    Galeries photos

    Articles les plus : Commentés|Aimés

    Blogues